Pas cool

Une nouvelle tendance chasse les africains du quartier new-yorkais de Harlem

By  | 
Kaaw Sow explique que les propriétaires sont capables d’augmenter les loyers comme ils veulent car ils n’ont rien à perdre.

“Depuis 3 ou 4 ans, la Bank of America s’est installée ici. Puis ce fut au tour de McDonalds…Ce quartier s’appelle toujours Le Petit Sénégal, mais ce n’est plus vraiment Le Petit Sénégal.”

mcdo

source

Puis, il montre du doigt l’immeuble adjacent. Il y a quelques temps, les 50 appartements de cette immeuble étaient tous occupés par des Sénégalais. Depuis, ils ont tous quitté les lieux.

“Plus personne ne vit ici” déplore-t-il. “Les gens reviennent dans ce quartier pour se rendre à l’Association des Sénégalais et dans certains petits commerces…Mais si ils veulent manger Sénégalais, il leur faut se rendre à Africa Kine ou a à Keur Sokhna.” 

{adinserter CNP5}

Keur Sokhna est un autre exemple de restaurant sénégalais qui était situé sur la fameuse rue 116 de Harlem. En 2009, il a du déménager plus au nord en raison d’une hausse du loyer qu’il ne pouvait pas se permettre.

keur

source

Aujourd’hui, 6 ans plus tard, là où se trouvait le restaurant sénégalais, il n’y a plus rien. L’ancien locataire explique que le propriétaire attend de décrocher le gros lot lorsqu’une grosse boîte voudra s’installer à Harlem. C’est pourquoi il préfère attendre plutôt que de louer l’espace à un commerçant africain.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply