Pas cool

Quand Charlie-Hebdo provoque une « panne » d’Internet au Niger

By  | 

Si le jour de la prière s’est déroulé sans heurts, « cette mesure radicale » justifiée par les autorités « pour éviter de nouveaux débordements », n’est pas au goût de certains journalistes qui à l’instar de Boubacar Diallo ancien président de la Maison de la presse de Niamey n’y voit rien de constructif, sinon des « méthodes de censure musclées [qui] ne feront qu’empirer les choses ». Ainsi, au micro de RFI, celui-ci explique i que la « jeunesse utilise beaucoup les SMS et les médias sociaux », et met en garde le pouvoir d’un retournement contre lui et d’une escalade de la violence.

niger2

source : pinterest

{adinserter CNP15}

 

Pages: 1 2 3

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply