Politique

Muhammadu Buhari est le nouveau Président du Nigéria

By  | 

Le Nigéria est sur le point de changer de président. C’est un moment historique pour le Nigéria. Jamais un président en exercice n’avait perdu les élections.

Muhammadu Buhari est le nouvel homme fort du Nigéria. Son parti, le All Progressives Congress (APC) l’emporte face au People’s Democratic Party (PDP), le parti de Jonathan Goodluck. 

buhari2
source

Jonathan Goodluck a appelé Muhammadu Buhari au téléphone pour le féliciter.

elections3
source

Depuis 16 ans, le parti de l’actuel président du Nigéria, le PDP, l’emportait facilement sur l’opposition. Mais cette année, on s’attendait à un scrutin extrêmement serré. Trois partis d’opposition s’étaient unis en 2013 pour former l’APC, principal parti d’opposition. Alors que 14 candidats étaient en lice, le vrai combat se situait entre l’actuel président du Nigéria, Goodluck Jonathan, 57 ans, candidat du PDP et Muhammadu Buhari, 72 ans, représentant de l’APC.

Candidat malheureux jusqu’à aujourd’hui, Muhammadu Buhari avait tenté de se présenter trois fois à la présidence du pays le plus peuplé d’Afrique. Cette fois, Buhari l’a emporté de 2 millions de voix d’avance sur le président sortant. 

buhari3
source

Au cours de la dernière élection présidentielle, le 16 avril 2011, Jonathan Goodluck l’avait emporté avec 57 % des voix contre 31 % pour Muhammadu Buhari.

Muhammadu Buhari a dirigé le Nigéria d’une main de fer entre 1983 et 1985 à la suite d’un coup d’État. En 20 mois de présidence, environ 500 hommes politiques, fonctionnaires et hommes d’affaires ont été emprisonnés et accusés de corruption. Le régime de Buhari était la cible de nombreuses critiques dans le monde, certains l’accusant de bafouer les droits de l’homme.

buhari
source

Muhammadu Buhari avait orienté toute sa campagne sur le thème de la lutte contre la corruption et l’anéantissement de Boko Haram, les deux talons d’Achille de son opposant. Ainsi, confiait-il à l’AFP :

“La corruption est devenue une véritable culture au Nigeria. Dès que nous serons investi au gouvernement, qui que ce soit qui abusera de la confiance sera appelé à rendre des comptes.”

Musulman de confession religieuse, l’homme de 72 ans était accusé par l’opposition de vouloir étendre la charia en vigueur dans plusieurs états du Nord dans tout le Nigéria.

Président du Nigéria depuis mai 2010, Goodluck Jonathan était vivement critiqué au sein de la population nigériane ainsi qu’à l’étranger pour son impuissance face à la montée en puissance de Boko Haram qui a fait plus de 13.000 morts.

goodluck
source

Le groupe terroriste continue de commettre des attentats dans le Nord-est du pays et son emprise gagne du terrain. Constatant l’impuissance du gouvernement actuel, les troupes armées du Niger, du Cameroun et du Tchad avaient d’ailleurs décidé d’intervenir pour lutter contre Boko Haram. De plus, Goodluck Jonathan était accusé d’avoir laissé la corruption gangréner le pays. Ainsi par exemple, un scandale de détournement de 20 milliards de dollars au sein de la compagnie pétrolière nationale avait secoué les esprits. On reproche aussi à Goodluck Jonathan le peu d’investissement effectué dans les infrastructures énergétiques. Dans ce pays de plus de 170 millions d’habitants, les coupures d’électricité sont fréquentes. Enfin, le niveau de pauvreté du Nigéria s’est aggravé et les inégalités entre les nigérians se sont creusées. Comme le note un rapport de l’OCDE :

«La proportion de ses habitants vivant sous le seuil de pauvreté – 2 dollars par jour – est passé de 65,5% en 1996 à 69% en 2010»

electricity
source

Toutefois, Jonathan Goodluck a réalisé des investissements conséquents dans le secteur agricole générant ainsi de nombreux emplois.

Prévue initialement le 14 février, l’élection présidentielle avait été repoussée au 28 mars en raison du climat d’insécurité créé par Boko Haram dans le nord-est du pays. Alors que ce scrutin était placé sous haute tension, les élections se sont déroulées un calme relatif, une attitude qui a été félicitée par Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU. Néanmoins, anticipant une vague de violence, les nigérians s’étaient bousculés pour retirer de l’argent des distributeurs, et acheter de la nourriture et de l’essence.

elections1
source

Avant le scrutin, un véritable “nettoyage” du registre des votants avait été mis en place pour retirer 4,1 millions de personnes décédées qui “continuaient à voter”. Par ailleurs, 6,8 millions de votants n’ont pas pu voter faute d’avoir reçu leur carte biométrique à temps. À ce sujet, le dirigeant de la société en charge du dispositif de lecture de cartes biométriques a été accusé d’être de mèche avec l’opposition, et a été arrêté.

elections2
source

Notons que des personnes ont fait part de distributions d’argent réalisées par chaque camp politique pour acheter les voix. Ainsi, le PDP aurait distribué de nombreux cadeaux, de l’argent (minimum 10.000 dollars selon certains) et des sacs de riz à l’effigie du président aux responsables religieux et politiques locaux.

A l’heure où des partisans de Muhammadu Buhari célèbrent la victoire dans l’État de Kano, la tension devrait retomber dans le reste du pays suite à ces élections qui marquent une étape importante dans l’histoire du pays le plus peuplé d’Afrique.

canada
source

À SUIVRE : Il disait “Je préfère vivre un jour comme un lion, que de vivre cent ans comme un mouton”. Hommage à Thomas Sankara. Cliquez ici >>

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply