Culture

Nicki Minaj accepte de se produire en concert à Luanda pour un cachet de 2 millions de dollars

By  | 

Malgré la demande d’annulation formulée par différentes organisations de défense des droits de l’homme, la chanteuse Nicki Minaj a maintenu son concert en Angola. La vedette s’est donc produite dans le cadre d’un évènement organisé par une entité privée affiliée à la famille du dictateur José Eduardo dos Santos en échange d’un cachet de 2 millions de dollars. L’artiste américaine semble se désintéresser totalement de la polémique que sa présence a suscitée à Luanda.

Un concert très critiqué

Dès que la chanteuse de 33 ans a fait savoir qu’elle se produirait en Angola dans le cadre de ce concert, des critiques se sont élevées un peu partout dans le monde. En effet, l’artiste a indiqué qu’elle se produirait devant le président du pays, José Eduardo Santos, une personnalité complexe accusée des pires atrocités par de nombreux organismes humanitaires.

Les interprétations de l’artiste s’inscrivent dans le cadre d’un festival de fin d’année, l’United Chrismas Festival, un évènement privé organisé par une compagnie de téléphonie mobile nationale, Unitel. Le souci est que cette entreprise est contrôlée par Isabel dos Santos, la propre fille du président angolais.

C’est un fait que la chanteuse américaine ne peut pas ignorer, car, avant qu’elle ne se rende à Luanda, l’ONG Human Rights Foundation (HRF) lui a fait parvenir une lettre pour l’alerter sur ce thème. Cette lettre a aussi été rendue publique. HRF y invite l’artiste à renoncer à son concert au titre que l’argent qui va servir à rémunérer son cachet provient de « la corruption gouvernementale et des violations des droits de l’homme ». HRF s’est adressé à l’artiste en ces termes :

« Si vous offrez votre spectacle au dictateur et à sa famille, alors vous serez dans le camp de ceux qui volent les ressources pédagogiques et l’avenir des jeunes Angolais ».

{adinserter CNP5}

Les opposants face à la justice

Quelques jours avant ce concert, un groupe de 15 activistes angolais a été libéré. Ces opposants au régime ont été arrêtés 6 mois plus tôt, à la suite de la lecture publique de livres, dont l’une des publications était consacrée à la résistance non violente à des régimes répressifs. Parmi les opposants libérés figure le célèbre rappeur Luaty Beirao. Cependant, ce groupe n’est pas vraiment libre, car il doit à nouveau se présenter devant la Justice dans quelques jours et lors d’un procès qui vise d’autres faits les concernant.

Née en 1982, à Port-d’Espagne (Trinité-et-Tobago), Nicki Minaj a reçu de nombreuses récompenses. Son album Pink Friday est certifié disque de platine (2010). Ses chansons figurent régulièrement dans le Billboard Hot 100. Elle est d’ailleurs la première artiste féminine à y inscrire 7 titres en même temps. En 2013, Nicki Minaj est reconnue, aux côtés de Michelle Obama et Beyoncé, comme l’une des femmes noires les plus influentes par le New York Times.

À SUIVRE : 8 divas du R&B contemporain d’une beauté fascinante.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply