Pas cool

Les chinois coupables de pêche illégale en Afrique de l’Ouest selon Greenpeace

By  | 

Selon le groupe de protection de l’environnement Greenpeace, des compagnies chinoises seraient coupables de pêche illégale le long des côtes de l’Afrique de l’Ouest.

En 1985, il n’y avait que 13 bateaux de pêche chinois opérant en Afrique. En 2013, il y en avait 462 selon une enquête menée par Greenpeace Asie de l’Est et Greenpeace Afrique.

greenpeace4

source 

Le groupe Greenpeace affirme que dans 114 cas, les bateaux pêchaient sans licence ou bien dans des zones interdites à la pêche, au large de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Sénégal et de la Sierra Leone. Parmi ces 114 bateaux, 60 appartiendraient à la China National Fisheries Corporation (CNFC), une entreprise étatique chinoise dont la mission couvre la pêche dans les eaux distantes.

chinese

source

L’un des bateaux de Greenpeace a découvert 16 cas de pêche illégale, dont 12 par des bateaux chinois au cours d’un mois de l’année 2014. Certains de ces bateaux se seraient fait faussement localiser au Mexique. Enfin, l’entreprise chinoise de pêche CNFC a sous-déclaré le tonnage brut de 44 de ses 59 bateaux opérant en Afrique de l’Ouest, une pratique qui lui permet de diminuer ses frais de licence et potentiellement de pêcher dans des zones interdites.

chinese4

source

Selon Greenpeace, les bateaux chinois ont profité d’une faible surveillance au large des pays de l’Afrique de l’Ouest, et ce, au détriment des pêcheurs locaux… et de l’environnement.

greenpeace1

source

A SUIVRE : top 10 des pays africains les plus populaires auprès des Chinois

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply