15/04/2024

Un diagnostic trop tardif

L’un des premiers responsables du taux de mortalité lié au cancer : le diagnostic tardif de la maladie. Selon trois récentes études, la plupart du temps les patients ne sont diagnostiqués que lorsque la maladie a déjà atteint les stades 2 ou 3. En cause, le manque de structures adéquates et de personnel qualifié. De fait, le taux de rémission complète ne dépasse pas les 25 % en Afrique, quand il atteint 60 % dans les pays occidentaux dotés d’un système de santé efficace.

medecins 3

source : wikimedia

{adinserter CNP15}

Leave a Reply