Politique

Kenya : ce qu’il faut retenir de l’attentat meurtrier et de ses auteurs

Le carnage perpétré par les Shebab somaliens a eu lieu ce jeudi 02 avril, dans l’université de Garissa. Le dernier bilan : 147 morts et environ 90 blessés dont une quinzaine dans un état critique. Que doit-on retenir de cet attentat ? Qui sont les auteurs ?

Le drame a eu lieu au sein de l’université de Garissa, à 150 km de la Somalie

3eb0eaf075dfa5331eb76937802322f0
source

Un nombre indéterminé d’hommes armés et cagoulés ont fait irruption sur le campus. Comme dans un jeu d’aventure, le sang a coulé comme une source intarissable. L’adrénaline a laissé place à la terreur. Ce carnage a duré des heures. D’autres étudiants chanceux ont pris la fuite.

Les revendications des Shebab somaliens

8e670094d7d1bb44b282165cb8d17bcf
source

« Le Kenya est en guerre avec la Somalie (…) nos hommes sont encore à l’intérieur et combattent, leur mission est de tuer ceux qui sont contre les Shebab » a déclaré par téléphone à l’AFP, Cheikh Ali Mohamud Rage, un porte-parole du groupe islamiste.

Qui sont les Shebab ?

7bb4916b4036929763ab49e7337a3a01
source

Ce groupe islamique signifie « Jeune » en arabe. Le groupe est issu de la fraction la plus dure de l’union des tribunaux islamiques, et a pour objectif l’instauration de la charia dans les régions. L’organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes des États Unis, de l’Australie, du Canada, et de la Nouvelle-Zélande. Elle est d’ailleurs soupçonnée d’entretenir des liens forts avec la direction centrale d’Al-Quaïda et d’arbitrer des djihadistes étrangers, dont certains en provenance d’Europe et des États-Unis. Leurs actions sont très violentes et se produisent en Somalie, en Ouganda et au Kenya. Ils y procèdent généralement par des attentats suicides et des enlèvements.

Depuis que l’armée kényane a fait son entrée en Somalie en 2011, les islamistes ont multiplié les attentats au Kenya.

af1f247850eaf2e3e39f5bec9339a0ff
source

En Septembre 2013, ils ont attaqué le centre commercial Westgate de Nairobi et fait au moins 67 morts. En été 2014, ils ont entre autre revendiqué une série de raids nocturnes sur des villages de la côte (96 personnes exécutées). Un couvre feu a été imposé dans le pays jusqu’au 16 Avril.

Témoignage d’une jeune étudiante du campus

[iframe width=”560″ height=”315″ src=”https://www.youtube.com/embed/igpLQiCkS2Q?rel=0″ frameborder’]

À SUIVRE : Il est le cerveau de la pire attaque qu’ait connu le Kenya depuis 17 ans. Cliquez ici >>  

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply