Pas cool

Il y a un an, Boko Haram enlevait plus de 200 lycéennes. Elles sont toujours introuvables.

By  | 

Il y a un an, l’organisation terroriste Boko Haram kidnappait des lycéennes à Chibok, dans le nord-est du Nigéria. Très vite, des marches de solidarité sont organisées un peu partout dans le monde. Le hashtag #BringBackOurGirls s’empare des réseaux sociaux. Des stars relayent le slogan. Un an plus tard, les jeunes filles disparues ne font plus les grands titres. Parmi les 276 filles enlevées, 216 manquent toujours à l’appel. N’oublions pas.

v7

source

Dans la nuit du 14 au 15 avril 2014, 276 filles âgées de 12 à 17 ans sont enlevées à Chibok, au nord-est du Nigéria.

gls

source

La planète entière s’émeut. Les stars se mobilisent.

pdiddy

source

{adinserter CNP5}

La Première dame des États-Unis, Michelle Obama, est l’une des premières personnalités à s’engager sur Twitter.

v2

source

Suite de l’article >>

Pages: 1 2 3

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply