Pas cool

8 pancartes de l’époque de l’Apartheid qui étaient encore visibles il y a seulement 25 ans

Par  | 

Les moins de 20 ans n’ont pas connu cette époque. En 1994, l’élection de Nelson Mandela, premier président noir de l’Afrique du Sud, enterre définitivement le régime de l’Apartheid. Ce régime de ségrégation raciale, qui a divisé l’Afrique du Sud pendant des décennies, trouve ses racines dans l’histoire nationale du pays mais aussi dans la doctrine nazie. Pendant cette époque, des panneaux affichent très clairement la différence de traitement entre “blancs” et “non-blancs”. Il faudra attendre 1990 et la libération de Nelson Mandela pour que ces lois raciales soient abolies (1991). Retour sur une période douloureuse de l’histoire.

1. Un hôpital pour les blancs, un autre pour les “non-blancs”

La population blanche (15 à 20 % de la population), descendait majoritairement des Néerlandais, Français, Anglais et Allemands, installés dans le pays à partir de 1652.

4

source : edtech2.boisestate

{adinserter CNP5}

Recevez nos articles par email


Pages: 1 2 3 4 5 6 7

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply