Culture

Yohancé, un nouveau roman graphique futuriste inspiré des légendes africaines

By  | 

Créé par Paul Louise-Julie, Yohancé est le tout nouveau roman graphique de l’écrivain et dessinateur, auteur entre autre de la série graphique à succès THE PACK. Fidèle à ses inspirations mythologiques africaines, l’auteur propose dans ce nouvel opus un voyage futuriste toujours inspiré des légendes africaines. Il s’inspire des cultures maliennes, béninoises, tchadiennes, touaregs voire zoulous pour créer un savant syncrétisme et alimenter ainsi la trame historique de son projet. Un travail qui sera selon l’auteur « le premier de son genre » dans l’univers de la science fiction.

L’histoire

L’histoire gravite autour du personnage principal Yohancé, un voleur célèbre au passé mystérieux. Mais, au fur et à mesure que l’aventure avance, le protagoniste se retrouve mêlé sans le vouloir à un conflit intergalactique centenaire qui va le forcer à faire face à des ennemis d’une autre nature et visiter des endroits qui n’aurait vraisemblablement jamais rêvé visiter.

Les illustrations

Un travail graphique remarquable a été réalisé par Paul Louise-Julie. Ses illustrations sont de vrais chefs-d’œuvre tant graphiquement, esthétiquement que par leurs trames narratives qui interrogent parfois des thèmes philosophiques, ou d’actualité, avec fantaisie. Plus étonnant encore, Paul Louise-Julie réalise tout lui-même, sans aucune aide extérieure : scénarios, illustrations, maquettes, dialogues, traductions, il est derrière toute la chaîne de réalisation. C’est donc un artiste complet qui n’hésite jamais à se surpasser pour produire toujours de la nouveauté. Selon lui :

« Tout est possible si l’on s’en donne les moyens » !

Un auteur qui n’arrête pas de nous étonner

Né en 1989 à Bridgeport, Connecticut (États-Unis), Paul est de père martiniquais et de mère britannique. Il maîtrise à la fois l’anglais et le français qu’il aura l’occasion de pratiquer très tôt durant ses voyages avec ses parents. En effet, sa famille travaille très souvent avec des entreprises africaines ce qui lui permet de se frotter de très près aux cultures locales et à l’art (ses parents étant de grands collectionneurs d’art africain).

C’est à 12 ans que sa famille décide de déménager en France où il tombe amoureux de la bande-dessinée, de la sculpture, et du cinéma. Des années plus tard, et à l’occasion de ses études universitaires, il entreprend un voyage qui va changer sa vie comme il l’explique :

« Je suis allé au Burkina Faso pour faire des recherches sur l’art africain ainsi que sur l’histoire des anciens royaumes. C’est là que j’ai rencontré un homme wolof du nom de Moktar qui m’a présenté à un griot wolof. Ce vieil homme me raconta toute l’histoire de la région : des empires, les dragons, la mythologie, les héros, etc. » explique-t-il.

source

source

Artiste dans l’âme, il va mettre tout son art pour retranscrire les mythes et les légendes dans son médium de prédilection : le roman graphique, dans lequel il célèbre la mythologie africaine qui lui rappelle ses racines.

 À SUIVRE : Un Kényan créé le premier jeu vidéo en 3D africain.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply