Santé

Viber invite les artistes africains à dessiner leur ville africaine préférée

By  | 

L’application de messagerie Viber invite tous les jeunes artistes africains à participer à un concours de design. Cinq artistes du monde entier vont être sélectionnés pour transformer leur idée en un pack d’autocollants pour Viber. La compétition, appelée “My City, My Vibe”, appelle en particulier les artistes africains à se mettre en avant. Chaque participant est invité à créer des stickers, ces petits “autocollants” que les utilisateurs de Viber s’envoient sur la messagerie pour exprimer des émotions ou des actions, inspirés de leur ville préférée. Un jury va sélectionner en 5 finalistes qui vont collaborer avec l’équipe créative de Viber afin de concrétiser leur idée de base en un produit final.

Un pari gagnant

Ce n’est pas la première fois que Viber fait appel à ses utilisateurs pour développer une idée : en mai de cette année, des designers en herbe ont été invités à créer une mascotte pour l’application. Drawk Man, dont le dessin gagnant est représenté ci-dessous, a remporté la compétition.

Erez Shocher, le directeur créatif de Viber, décrit la compétition “My City, My Vibe” comme une occasion pour les nouveaux talents de “célébrer la diversité et le style unique de villes autour du monde.”

“Nous encourageons les participants à soumettre des designs pour un pack d’autocollants qui représente au mieux la culture de leur ville. Ne vous concentrez pas sur les paysages et les bâtiments connus ; nous voulons voir comment la ‘vibe’ de votre ville, ses couleurs et son âme se reflètent créativement dans un pack d’autocollants parlant.”

La compétition est ouverte jusqu’au 18 novembre. 20 finalistes vont être choisis le 9 décembre, et les cinq gagnants le 15 décembre. Alors, pour une chance de passer un mois de décembre haut en couleur, suivez ce lien et inscrivez-vous !

{adinserter CNP5}

Une plateforme pour le design africain

Les écoles de design ne sont pas nombreuses sur le continent africain, et les initiatives telles que cette compétition aident à mettre en avant l’industrie du design. Hicham Lahlou, designer marocain, est bien conscient du manque d’initiatives et d’opportunités présentes pour les designers sur le continent. En 2015, il a lancé Africa Design Days, une foire internationale du design au Maroc qui réunit des dizaines d’artistes du continent et leur permet d’exposer leurs créations. L’ambition de Lahlou est de créer un hub et un réseau qui permettent aux artistes de se faire connaître des investisseurs, tant publics que privés, afin de démontrer la richesse des ressources présentes sur le continent africain.

Parmi les artistes qui se font un nom sur la scène internationale depuis quelques années, le Malien Cheick Diallo vient à l’esprit. Il dessine des meubles impeccables et ses créations s’inspirent des traditions du design africain avec une sensibilité toute contemporaine. Formé en France, Diallo a maintenant son propre studio à Bamako et il est président de l’Association des Designers Africains qu’il a formée en 2004.

 À SUIVRE : 10 jeunes entrepreneurs qui font de l’Afrique un carrefour de l’innovation.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply