Succès

La Tunisienne Sarah Toumi, seule africaine à figurer dans le prestigieux classement Forbes des “30 Under 30”

By  | 

Le magazine Forbes a publié une version européenne de son célèbre classement 30 Under 30, une liste qui distingue les 30 personnalités de moins de 30 ans dont l’action a le plus d’impact bénéfique sur le monde. Sarah Toumi est la seule entrepreneur africaine à intégrer ce classement. Cette jeune Franco-Tunisienne de 29 ans est la fondatrice d’une association, Acacias for all, qui lutte pour la protection de l’environnement et pour l’amélioration des conditions de vie d’une zone rurale tunisienne.

Portrait de Sarah Toumi

Depuis son plus jeune âge, Sarah Toumi est passionnée par l’action humanitaire. En cela, elle s’inspire des réalisations de son père, un spécialiste de l’action sociale en Tunisie. Elle travaille pour TakingITGlobal, un réseau international de jeunes engagés et à l’âge de 19 ans, elle remporte le prix Ashoka Youth – Changemakers. En 2008, elle fonde Dream of Tunisia, un réseau d’échange et d’action pour le développement qui est destiné à aider les jeunes. Étudiante à Paris IV, elle obtient une maîtrise en littérature du voyage. En 2012, elle quitte Paris, elle démissionne de la présidence de Dream of Tunisia et elle s’installe dans la région de Sfax en Tunisie pour créer Acacias for all.

Acacias for all, une entreprise sociale, humanitaire et environnementale

L’objectif d’Acacias for all est de lutter contre la pauvreté et les inégalités qui existent à Bir Salah, le village de 5000 habitants dans lequel ont vécu le grand-père et le père de Sarah. Le moyen d’action est de réduire l’assèchement des sols et la désertification grâce à la plantation de moringa, une variété d’acacias qui produit de l’huile et de la gomme arabique. Cette gomme très prisée sur le marché international permet de générer des revenus à la coopérative de femmes de Bir Salah, laquelle a été spécialement créée pour ce projet. L’arbre d’origine indienne est également connu pour ses remarquables propriétés de régénération des sols et pour drainer l’eau. C’est donc un excellent moyen de lutter contre les effets du changement climatique responsable de la pauvreté dans ce village et ses environs.

En quelques années, plus de 13 000 moringas ont été plantés, ainsi que 7 000 arbres fruitiers traditionnels. Outre la création de la coopérative des femmes, Acacias for all est à l’origine de l’installation d’un incubateur pour jeunes entrepreneurs.

Acacias for all a collecté 45 000 euros à travers le crowfunding et les dons de la Fondation Roi-Baudouin et de la Fondation Orange. Elle continue à solliciter des dons par ses campagnes annuelles sur le web. L’objectif de Sarah est de planter 1 million d’arbres d’ici 2018. Pour cela, elle va continuer à

« inspirer des personnes normales qui veulent faire des choses extraordinaires ».

À SUIVRE : 10 secteurs d’activité qui fabriquent des milliardaires en Afrique.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply