Culture

11 étoiles montantes de la musique africaine

Chanteuses ou chanteurs, ils se sont imposés sur la scène musicale grâce à leur talent et à leur charme. Ces jeunes artistes ont su donner quelque chose de nouveau au public alors que d’anciens se confirment ou s’éteignent. Voici quelques une des nouvelles valeurs sûres du continent.

D’Banj (Nigéria)

L’artiste de 33 ans n’est plus à présenter. Il pourrait devenir l’un des plus grands noms de l’Afrique car sa musique et ses mouvements de danse attirent de plus en plus de fans dans «Naija». Son titre  «Top Of The World» a été interprété à la cérémonie de clôture de la Coupe d’Afrique des Nations 2013. Aujourd’hui, le « Maître Koko » se la coule douce avec Jay-Z et Kanye West.

Yemi Alade (Nigéria)

« Mama Johny » est une chanteuse pop afro. Dès l’âge de 12 ans, Yemi Alade commence à chanter dans une chorale d’église. En 2005, elle se consacre à la musique. Après sa victoire à l’occasion du concours de spectacle  Peak Talent Reality Show en 2009, elle commence à avoir du succès. Mais sa carrière ne décolle vraiment qu’en 2012 après avoir signé un accord avec Effyzzie Music Group. Son premier single «Fimisile» a eu un grand succès tout comme son titre «Johny» lancé en mars 2014.

Fally Ipupa (République Démocratique du Congo)

« Di Caprio » a été révélé par le groupe Quartier Latin de l’artiste congolais Koffi Olomide. Ce chanteur/compositeur a vendu son album «Droit chemin» à plus de 100 000 exemplaires, ce qui lui a valu un succès international. Un talent récompensé par de nombreux prix comme celui du Meilleur Artiste Africain des Trace Urban Awards en 2013.

Chidinma Ekile (Nigéria)

Cette jeune chanteuse se démarque par sa musique qui allie r’nb, pop américaine, musique traditionnelle nigériane et rythmes afrobeat. À l’âge de 10 ans, Chidinma intègre la chorale de l’église. En 2010, elle est révélée au public après avoir remporté le concours musical Project Fame Afrique de l’Ouest, organisé par le réseau de communication MTN. Chidinma sort son premier single «Jankoliko» en 2011. Sa popularité ne cesse de grimper depuis la sortie de son tube «Kedike».

Mafikizolo (Afrique du Sud)

À la fin des années 90, ce groupe apparaît avec un genre Kwaito. En 2000, il est placé sur la scène internationale de Johannesburg à New York avec le titre «Lotto» de l’album Loot. Leur titre «Majika» les place comme favoris du genre Afro-Pop. Mais les membres se séparent suite à des tragédies personnelles et des carrières solos. Ils se reforment sous le nom de Mafikizolo. Réunis en 2013, ils sortent leur album qui inclut les titres «Khona» et «Happiness».

P-Square (Nigéria)

Les frères jumeaux frères Peter et Paul Okoye ont fait danser les mélomanes des quatre coins du continent. Avec plus de 8 millions d’albums vendus dans le monde, ils font partie des groupes africains les plus célèbres à l’heure actuelle.

Toofan (Togo)

Avec le concept « cool-catché », ce groupe, fondé en 2005, a fait le tour du monde. En 2015, le groupe compose l’hymne de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et avec son nouveau concept «Gweta». Toofan continue à se faire connaître au niveau international.

Davido (Nigéria)

Le chanteur nigérian a fait danser toute l’Afrique avec son titre célèbre intitulé “Skelewu”. Il a reçu trois nominations aux MTV African Music Awards de 2015.

Eddy Kenzo (Ouganda)

L’un des artistes les plus influents de l’Afrique de l’Est a vu sa carrière propulsée par son titre «Sitya Loss». Sur Youtube, sa vidéo compte plus de 6 millions de vues.

DJ Arafat (Côte d’Ivoire)

En République de Côte d’Ivoire (RCI), l’artiste est devenu l’un des plus populaires, suite à la sortie de son premier single en hommage à DJ Jonathan. Après le succès qu’il rencontre, l’artiste enregistre beaucoup de freestyles. Il reçoit alors le prix du meilleur artiste au Kora Awards en 2012. Un titre qui sera contesté en 2014, suite à de multiples dérives. Pourtant, ses chansons rencontrent toujours un franc succès sur le continent africain.

Zahara (Afrique du Sud)

source

source

Le premier album de cette artiste de 23 ans est présent sur l’ensemble des radios. Plus de 285 000 copies de Loliwe ont été vendues un mois seulement après sa sortie. Une voix mélodieuse, des pincements de guitare et des chansons inspirées du quotidien, rien de tel pour attirer un large public.

À SUIVRE : Ces 10 chanteurs africains ont fait fortune en vivant de leur passion.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply