Santé

MusikBi, la plateforme de téléchargement 100 % Africaine

By  | 

MusikBi est la première plateforme de téléchargement légal en Afrique. Sa méthode de fonctionnement est de rendre la musique accessible via un téléphone portable. Officiellement lancée en février à Dakar, au Sénégal, MusikBi poursuit différents objectifs, dont celui de permettre aux artistes sénégalais de toucher des revenus de leur art.

Une plateforme qui défie les majors

Le jour de son lancement, MusikBi comptait un total de 188 artistes africains sur ses listes de diffusions. Parmi tous ses artistes qui ont signé avec cette petite structure, on trouve les chanteurs Mao Sidibe, d’Amadou Barry (alias Doug E. Tee), Laye Seck Dipita, les Frères Guissé, Wasis Diop ou Yoro Ndiaye. Les auditeurs peuvent naviguer dans 43 catégories de musiques différentes avant de télécharger leurs tubes préférés sur leur smartphone en contrepartie d’un paiement électronique d’environ 300 à 500 CFA. Pour un album complet, il faut compter entre 2000 et 10 000 CFA en moyenne, tout cela dépend de l’artiste et de l’album. Ces tarifs et ce concept sont un véritable défi lancé au major.

Défendre les droits des artistes

La direction de MusikBi explique dans un communiqué officiel que :

« grâce à la plateforme, les œuvres des artistes sont enfin vendues simplement et légalement, et [qu’ils] bénéficient d’une juste rétribution de leur art, visible en temps réel, inédite dans ce domaine. MusikBi a pour ambition de promouvoir les artistes africains et de participer à la lutte contre la piraterie musicale. Ainsi, les artistes maîtrisent mieux la distribution et bénéficient de nombreux services par ailleurs. »

Pour permettre aux artistes de recevoir davantage de revenus, MusikBi commercialise également des t-shirts, des casquettes, des posters et autres produits à l’image des chanteurs ou de leurs œuvres. Le site vend aussi des albums physiques et des places de concert.

Faciliter la diffusion au grand public

La spécificité de la plateforme MusikBi est de proposer un téléchargement par smartphone, via l’envoi d’un SMS qui sert également au paiement. Le site MusikBi s’affranchit donc de l’incontournable carte bleue, un moyen de paiement encore peu utilisé sur un continent où le taux de bancaristation est encore faible. Le paiement se fait via la facture du fournisseur d’accès à Internet du propriétaire de la ligne.

L’équipe de MusikBi est 100 % sénégalaise. Lors du lancement de la plateforme, Moustafa Diop, le directeur a indiqué que pour survivre, le site avait besoin d’atteindre les 3 000 téléchargements par mois.

À SUIVRE : 10 jeunes entrepreneurs qui font de l’Afrique un carrefour de l’innovation 

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply