Sport

10 footballeurs binationaux qui ont préféré défendre les couleurs de l’Afrique

En 2004, la FIFA a adopté de nouvelles réglementations concernant la sélection nationale des joueurs. Depuis, les joueurs possédant plusieurs nationalités doivent présenter des preuves de lien évident avec le pays dont ils souhaitent porter les couleurs en sélection nationale, et effectuer un choix. Un choix définitif, les joueurs en question ne pouvant alors ensuite plus jouer pour un autre pays, contrairement à auparavant. Voici 10 joueurs binationaux ayant préféré jouer pour des sélections nationales africaines, au grand bonheur de leurs supporters.

1. Didier Drogba (Côte d’Ivoire)

Attaquant ivoirien de 38 ans, Didier Drogba atteint le sommet de sa carrière avec le club londonien Chelsea FC. En 2002, bien qu’il possède également la nationalité française, il choisit de jouer pour la Côte d’Ivoire. Avec les Eléphants, il est finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) à deux reprises, en 2006 et 2012. S’il a pris sa retraite internationale en 2014, il continue de jouer en club, portant actuellement les couleurs de l’Impact de Montréal au Canada.

2. Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon)

Né le 18 juin 1989 à Laval, en France, Aubameyang est un attaquant/ailier à la pointe de vitesse exceptionnelle. Débutant sa carrière au Milan AC, il est ensuite prêté à quatre clubs français, avant de se fixer à St-Etienne, puis de signer au BVB Dortmund en 2013. Après une sélection en équipe de France espoirs en 2009, il choisit de porter le maillot du Gabon, tout comme son père avant lui. Et il est l’actuel Ballon d’or africain 2016, le premier joueur gabonais de l’histoire à remporter cette distinction.

3. Mehdi Benatia (Maroc)

Né le 17 avril 1987 à Courcouronnes, ce défenseur central au sens de l’anticipation accru et à la relance solide est passé par l’OM, Clermont, l’Udinese et l’AS Roma. Il évolue depuis 2014 avec le Bayern de Munich, au sein de la Bundesliga, considérée actuellement comme le meilleur championnat du monde. Il porte les couleurs des Lions de l’Atlas, l’équipe nationale marocaine, depuis 2008. Et il a été élu 2e meilleur joueur africain en 2015.

4. Serge Aurier (Côte d’Ivoire)

S’il fait aussi parler de lui en dehors du terrain pour des raisons polémiques, l’arrière droit Serge Aurier cumule les bonnes prestations depuis qu’il évolue au PSG. Il est tout aussi indéboulonnable sur le flanc droit de l’équipe ivoirienne avec laquelle il remporta la CAN en 2015. Bien qu’il soit né Côte d’Ivoire, Aurier possède la double nationalité française et ivoirienne.

5. Frédéric Kanouté (Mali)

Né le 2 septembre 1977 en France, Frédéric Omar Kanouté est un attaquant de renom. Il a principalement marqué le FC Séville de son empreinte. Il est en effet l’un des meilleurs buteurs de l’histoire du club et reste à l’heure actuelle le meilleur buteur étranger du club avec 136 réalisations en 7 saisons. Il a fait ses débuts avec la sélection nationale malienne à la CAN 2004. Et il a remporté le titre de Ballon d’or africain 2007. C’est le premier joueur né en dehors du sol africain à remporter cette récompense.

6. André Ayew (Ghana)

Né le 17 décembre 1989 et fils du célèbre Abedi Pélé, André Ayew est un milieu offensif de talent. Pur produit de la formation de l’Olympique de Marseille, il joue actuellement au Swansea City FC. Il intégra la sélection nationale ghanéenne en 2007 et remporta la CAN junior et la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 2009. Avec les seniors, il sera finaliste de la CAN en 2010, puis en 2015. Il est également de nationalité française.

7. Yacine Brahimi (Algérie)

Yacine Brahimi est né le 8 février 1990 à Paris. Doué techniquement, ce milieu offensif intégre l’INF Clairefontaine, avant de débuter sa carrière professionnelle au Stade Rennais. Ensuite prêté au Clermont Foot, puis à Grenade, il évolue désormais au FC Porto depuis 2014. Il intégre la sélection nationale algérienne en 2013 et participe à la qualification historique des Fennecs pour le second tour de la Coupe du Monde 2014 au Brésil.

8. Mourad Meghni (Algérie)

Milieu de terrain aux qualités techniques au-dessus de la moyenne, Mourad est né le 16 avril 1984 en France. Il a  souvent été comparé à Zidane, avec qui il a de nombreux points communs. Passé par Bologne, la Lazio et des clubs au Quatar, il joue actuellement au CS Constantine, en Algérie. Il porte les couleurs de l’équipe nationale algérienne pour la première fois en 2009 et joue sa première CAN en 2010.

9. Moussa Sow (Sénégal)

Evoluant actuellement à Al-Ahli Dubaï (Émirats arabes unis), Moussa Sow est né à Mantes-la-Jolie. Passé par Amiens, le Stade Rennais et le LOSC, où il remporte le doublé coupe-championnat en 2011, ce buteur au sens du placement exceptionnel et habile ballon au pied marque également l’histoire du Fenerbahçe. Il intégre la sélection nationale sénégalaise en 2009.

10. Sofiane Feghouli (Algérie)

Né le 26 décembre 1989 à Levallois-Perret, il évolue actuellement au poste de milieu de terrain au Valence CF, dont il est l’un des joueurs clés. Il a été élu meilleur joueur africain de la Liga en 2015. Après un temps de réflexion d’un an, Feghouli rejoint la sélection nationale algérienne en 2011. Il remporte le titre de Ballon d’or algérien en 2012.

À SUIVRE : Les 12 maisons de footballeurs les plus extravagantes.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply