Sport

Zoom sur 12 icônes sportives africaines


L’Afrique, terre de sport et de passion, a vu nombre de ses fils et filles briller dans les plus grandes compétitions internationales, au point de devenir de vrais ambassadeurs du continent et des modèles pour les générations futures. Ils sont athlètes, footballeurs ou encore combattants professionnels. Mais quelles sont donc ces icônes sportives qui rendent si fiers d’être Africains ?

1. Didier Drogba

Meilleur buteur de l’histoire de la sélection ivoirienne et également meilleur joueur de l’histoire de Chelsea FC, Didier Drogba était classé en 2010 parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde par le journal Time Magazine. En 2014, il figure parmi les 50 africains les plus influents au monde selon le classement de Jeune Afrique. Drogba s’investit énormément dans des actions caritatives et a également contribué en partie au retour de la paix dans son pays.


2. Haile Gebrselassie

Du 1 500 m au 10 000 m, cette légende vivante a remporté pas moins de huit médailles d’or aux Championnats du monde en plein air et en salle. Également, deux médailles d’or aux Jeux olympiques et une dizaine de victoires sur les plus grands marathons du monde, notamment celui d’Amsterdam et de Dubaï. Gebrselassie bat au total 27 records mondiaux lors de sa carrière à laquelle il met un terme en 2015.


3. Samuel Eto’o

« Papa Eto’o » a un palmarès impressionant : trois ligues des champions de l’UEFA, deux Coupes d’Afrique des nations (CAN), quatre Ballons d’or africain, le titre de meilleur buteur de la sélection camerounaise et le titre de meilleur buteur de l’histoire de la CAN également. Régulièrement classé parmi les footballeurs les plus riches au monde, il s’investit beaucoup dans le social.


4. Maria Mutola

La seule athlète au monde à avoir remporté quatre titres mondiaux ou olympiques sur 800 mètres est mozambicaine. Le « Maputo express », comme on la surnomme, détient également le record du monde en salle du 1 000 mètres. Elle est inscrite en 2008 au panthéon de la gloire du sport africain.


5. Oscar Pistorius

« The Blade Runner », comme on le surnomme, est probablement l’athlète handicapé le plus célèbre en Afrique et peut-être au monde. Amputé des deux jambes, il est le premier du genre à participer aux Championnats du monde pour valides et réussit même à se qualifier en 2012 aux Jeux olympiques. Le Time Magazine le classe en 2012 parmi les cent personnes les plus influentes au monde et le qualifie comme étant « la définition même de l’inspiration au niveau mondial ». Malheureusement, en 2013, il est inculpé du meurtre de sa femme et finalement condamné deux ans plus tard.


6. George Weah

L’ancien footballeur international libérien est jusqu’à aujourd’hui le seul Africain à avoir remporté le ballon d’or FIFA. Après sa carrière sportive, il décide de se lancer en politique dans son pays. Candidat malheureux aux élections présidentielles en 2005, il réussit ensuite à se faire élire sénateur de Monrovia en 2014.


7. Hicham El Guerrouj

Meilleur athlète marocain de tous les temps, il possède quatre titres de champion du monde sur 1 500 m et deux médailles d’or sur 1 500 m et 5 000 m remportées aux Jeux olympiques de 2004 à Athènes. Élu trois fois athlète de l’année par l’IAAF, il intègre le temple de la renommée de l’IAAF en 2014. Il est également membre du Comité international olympique depuis 2004.


8. Roger Milla

Double champion d’Afrique et double ballon d’or africain, le buteur camerounais emmène sa sélection jusqu’aux quarts de finale de la Coupe du monde de 1990. Une performance exceptionnelle qui a beaucoup marqué les esprits sur le continent. Quatre ans plus tard, il devient le buteur le plus âgé en phase finale de Coupe du monde à 42 ans et 39 jours.


9. Kofi Kingston

Nombre d’amoureux du catch ne le savent probablement toujours pas, mais la star de la World Wrestling Entertainment (WWE) est bien originaire du Ghana. De son vrai nom Kofi Sarkodie-Mensah, il a longtemps été présenté comme un Jamaïcain, principalement pour des raisons de marketing. Devenu l’un des personnages les plus importants de la WWE, il fait aujourd’hui la fierté de tout un continent.


10. Kenenisa Bekele

Énorme ! Aucun autre adjectif n’existe pour qualifier la performance de l’Éthiopien ! Jugez plutôt : il remporte une trentaine de titres internationaux majeurs, dont deux médailles d’or aux Jeux olympiques et cinq autres aux Championnats du monde, le tout dans l’intervalle d’un an. Mieux, l’Éthiopien est toujours le détenteur des records mondiaux sur le 5 000 m et le 10 000 m.


11. Cater Semenya

Spécialiste du 800 m, la jeune athlète sud-africaine remporte la médaille d’or lors des Championnats du monde de Berlin en 2009. Si elle fait parler d’elle de par ses performances, elle suscite également la polémique, née de son apparence plutôt masculine. Une polémique poussant l’IAAF à la soumettre à des tests de féminité. Ils révélèrent la chose suivante : Cater Semenya est intersexuée. Signifiant qu’elle est génétiquement un homme, mais dans un corps de femme.


12. Kalusha Bwalia

À lui seul, il représente tout un symbole pour le football zambien. Capitaine de l’équipe nationale de son pays, et alors retenu par son club, il échappe au crash d’avion du 27 avril 1993 décimant toute la sélection zambienne. Dix ans plus tard, il occupe le poste de sélectionneur de la Zambie durant trois années, avant d’être élu président de la fédération en 2008. Kalusha est le meilleur buteur de la CAN 1988 et le Ballon d’or africain de la même année.

À SUIVRE : Les 12 maisons de footballeurs les plus extravagantes.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply