Incroyable

10 endroits dont la légende raconte qu’ils sont hantés

By  | 

Que vous y croyez ou pas, les histoires de fantômes concernant les vieilles habitations sont nombreuses. La science n’a pas encore démontré l’existence du surnaturel, mais chaque année, à l’occasion de la fête de Halloween, de nombreuses histoires paranormales refont surface. Les endroits suivants ont la réputation d’être hantés et personne n’a encore réussi à percer leurs mystères. 

La Maison d’Amityville (États-Unis)

« La maison du diable » est située dans le quartier aisé d’Amityville à Long Island, dans une banlieue new-yorkaise. Elle a servi au décor du film d’horreur Amityville, la maison du diable. Cette villa, qui a toujours alimenté les curiosités macabres, serait hantée et possédée par le diable. Un meurtre familial y a eu lieu en 1974.

La Maison-Blanche (États-Unis)

La Maison-Blanche est la demeure des présidents américains depuis 1790. D’après de nombreuses légendes, certains anciens présidents américains reviennent faire un tour à la Maison-Blanche. Présidents, premières dames, et employés de la Maison Blanche ont tous admis avoir entendu des bruits inexplicables dans cette résidence. L’invité le plus célèbre de la maison s’appelle Abraham Lincoln.

Le Pénitencier d’Eastern State (États-Unis)

Construite au début du XIXème siècle, cette ancienne prison de Philadelphie est célèbre pour avoir accueilli le criminel célèbre Al Capone. Un grand nombre de suicides, de tortures et de victimes de maladies mentales y ont été enregistrés et plusieurs agents de sécurité ainsi que des détenus y ont vécu de mystérieuses expériences. La prison, fermée depuis 1971, a été transformée en musée.

Le Château d’Édimbourg (Écosse)

Construite au début du XIIème siècle, cette forteresse a la réputation d’être un nid à fantômes. En 2001, une enquête paranormale rassemblant une équipe de 9 chercheurs et plus de 200 sujets y a eu lieu. Le groupe a exploré les chambres oubliées et les passages secrets. 51% des participants prétendent avoir vécu des expériences paranormales dans les zones sensibles du château, et 35% des participants ont ressenti des activités paranormales dans les lieux « non hantés » du château.

Le champ de bataille de Gettysburg (États-Unis)

La bataille de Gettysburg a duré trois jours et elle est connue pour avoir été très sanglante. Un tiers des 157 000 soldats qui se sont battus y ont perdu la vie. À ce jour, les âmes des jeunes soldats morts se promènent sur le champ d’honneur.

La Plantation des Myrtles (États-Unis)

D’après les rumeurs, au moins 12 fantômes hébergent dans cette maison. Le domaine a été vendu à Marjorie Munson vers les années 50. Cette dernière a remarqué plusieurs incidents bizarres et a finalement revendu la maison à James et Frances Kermeen Myers. Frances Myers, connue sous l’alias Frances Kermeen, a écrit un livre à propos de cette propriété qu’elle qualifie comme l’endroit le plus hanté des États-Unis.

Le Queen Mary (États-Unis)

Le Queen Mary est un paquebot qui a effectué sa première traversée en 1936. D’après une légende, le navire abitre quelques fantômes comme celui d’un marin décédé en salle des machines, celui d’une « dame en blanc » et ceux de gamins morts, noyés dans la piscine du bateau. Selon le magazine américain Time, le Queen Mary fait partie des 10 endroits les plus hantés des États-Unis.

La Tour de Londres (Angleterre)

Construite au XIème siècle par Guillaume le Conquérant, la Tour de Londres a été le théâtre de nombreuses exécutions. Plusieurs membres de la famille royale y ont été exécutés et leurs âmes se trouvent entre les murs. Aujourd’hui, le fantôme d’Anne Boleyn, l’épouse d’Henri VIII, traine au sein de la tour.

La Maison Whaley (États-Unis)

Située à San Diego en Californie, cette demeure construite en 1857 a été le sujet de nombreux documentaires dédiés au paranormal. La maison porte le nom Whaley car son architecte et locataire s’appelait Thomas Whaley. D’après Whaley, l’esprit de James Robinson, pendu dans des conditions atroces un siècle plus tôt, est présent dans la maison. À chaque fin du mois, une “chasse aux fantômes” est organisée dans cette maison qui est devenue de nos jours un musée.

La  Maison Winchester (États-Unis)

Située à San José en Californie, la maison Winchester est l’un des manoirs les plus étranges des États-Unis. Sarah L. Winchester et son mari ont habité dans cette demeure. Mais très vite, le bonheur de Sarah s’effondre. Sa fille décède deux semaines après sa naissance, et quelques années plus tard c’est au tour de son mari, héritier de l’entreprise de fusil Winchester, de rendre l’âme. Sarah décide de contacter un médium qui lui révèle que les âmes tuées par un fusil Winchester réclament vengeance. Les esprits ordonnent à Sarah de construire une demeure. Tant que la demeure est en construction, Sarah va rester en vie. La construction dure 38 ans et Sarah décède en 1922.

À SUIVRE : 5 ruines sous-marines dignes d’un film de science-fiction.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply