Incroyable

Comment la CIA a participé à l’emprisonnement de Nelson Mandela

By  | 

Une révélation surprenante concernant l’emprisonnement de Nelson Mandela a été faite au journal anglais The Sunday Times. Selon le réalisateur britannique John Irvin, la CIA a secrètement participé à l’arrestation de Nelson Mandela en 1962.

Un faux consul, un vrai agent secret

Donald Rickard, l’ancien vice-consul américain à Durban a joué un rôle-clé dans l’arrestation de Nelson Mandela en 1962. Ce poste n’était qu’une couverture pour ce diplomate qui était d’abord un agent de la CIA. Les ordres que Donald Rickard recevait des directeurs de l’agence de renseignements américaine étaient de pister Nelson Mandela en utilisant les outils de la CIA. L’objectif final étant de permettre l’arrestation de celui que les États-Unis considéraient comme un dangereux terroriste en communiquant les détails concernant les déplacements de Mandela à la police sud-africaine.

Un film et des faits réels

Cette étonnante révélation a été publiée par le journal anglais le Sunday Times du 15 mai. Elle fait partie d’un recueil de témoignages qu’a collecté le réalisateur britannique John Irvin dans le cadre de la préparation de son film Mandela’s Gun.

L’information a été révélée au cinéaste en mars de cette année, par le principal intéressé, quelques mois avant que ce dernier meure. Dans cet interview à huis clos, feu Donald Rickard déclarait à John Irvin :

« J’ai découvert quand [Nelson Mandela] descendrait [à Durban] et comment il s’y rendait… c’est sur ce point que j’ai été impliqué et c’est là où Mandela a été attrapé ». Il a justifié son action en indiquant que Nelson Mandela « était complètement sous le contrôle de l’Union soviétique [et qu’il] aurait pu provoquer une guerre en Afrique du Sud. Les États-Unis auraient dû s’y impliquer à contrecœur et les choses auraient pu mal tourner. (…) Nous étions au bord du gouffre et il fallait que ça cesse, ce qui signifiait que Mandela devait être arrêté ».

Le film Mandela’s Gun sera présenté cette semaine dans la sélection officielle du Festival du film à Cannes.

À SUIVRE : L’Afrique du Sud deux ans après le départ de Nelson Mandela.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply