Actualités

Boko Haram considérée comme l’organisation terroriste la plus meurtrière au monde en 2014

By  | 

Boko Haram est l’organisation terroriste la plus meurtrière du monde, selon un rapport du Département d’État américain portant sur l’année 2014. Selon Human Rights Watch, Boko Haram aurait tué environ 6 000 civils entre 2009 à 2014. 90% des victimes seraient des musulmans.

“Bien que l’État Islamique soit responsable d’une plus grand nombre d’attaques l’année dernière, il arrive derrière Boko Haram en terme de nombre de victimes” explique le rapport.

Le groupe islamiste Boko Haram partage des points communs avec l’État Islamique, notamment un penchant pour l’usage de tactiques brutales

Le monde entier a découvert Boko Haram en Avril 2014, lorsque l’organisation terroriste a kidnappé plus de 200 lycéennes à Chibok, dans l’État de Borno, au nord-est du Nigéria. Le mouvement a perpétré de nombreux attentats, massacres et enlèvements à l’encontre de populations civiles de toutes confessions, au Nigéria mais aussi au Cameroun. Afin de limiter l’expansion de la nébuleuse Boko Haram très présente dans cette région, le nouveau président du Nigéria, Muhammadu Buhari, a relocalisé les forces militaires à Maiduguri, la capitale de l’État de Borno.

Les djihadistes de Boko Haram sont habitués au top des tristes palmarès. En 2014, le Centre international d’études sur la radicalisation et la violence politique (ICSR) avait qualifié l’organisation de “groupe le plus féroce au monde”. Bertrand Monnet, directeur de recherche à l’EDHEC, enfonce le clou :

“À côté de Boko Haram, Al-Qaïda au Maghreb Islamique, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) ou Ansar Eddine sont des agneaux. Les terroristes de Boko Haram sont des barbares : ils tuent des centaines de personnes toute l’année, mitraillent des églises, lancent des grenades pendant les offices et font des raids dans les villages chrétiens qu’ils transforment en Oradour-sur-Glane. Ce qui déclenche d’ailleurs des représailles contre des musulmans”.

Le rapport du Département d’État américain indique également que l’État Islamique est considéré comme plus dangereux qu’Al-Qaïda, en raison notamment de la capacité de l’État Islamique à recruter des combattants étrangers.

Plus de 16.000 combattants étrangers ont rejoint les rangs de l’État Islamique en Syrie en 2014. Le rapport souligne également la capacité du groupe terroriste à disséminer ses message sur internet via YouTube, Facebook et Twitter. De la même manière, alors que pendant plusieurs années la communication de Boko Haram passait par des vidéos de mauvaise qualité, en 2015, l’organisation Boko Haram s’est dotée d’un compte Twitter et d’une branche médiatique. Ainsi, le 21 février 2015, Boko Haram a diffusé une vidéo de propagande bien supérieure techniquement à celles réalisées par le passé, s’inspirant des codes et des hymnes des vidéos de l’État Islamique.

{adinserter CNP15}

D’après un rapport d’une cellule de l’Université de Maryland, le nombre d’attaques terroristes dans le monde a augmenté de 35% en 2014, par rapport à 2013.

Plus de 60% des attaques ont lieu dans ces 5 pays : l’Irak, le Pakistan, l’Afghanistan, l’Inde et le Nigéria. Les États-Unis sont particulièrement inquiets de la progression de l’État Islamique en dehors de la Syrie et de l’Irak et de la formation de groupes qui revendiquent leur appartenance à l’État Islamique, notamment en Libye, en Égypte et au Nigéria.

source

À SUIVRE : Des Djihadistes détruisent des statues vieilles de plus de 2000 ans

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply