Culture

La 6ème Biennale de Marrakech, le rendez-vous arabo-africain d’art contemporain

By  | 

Rendez-vous incontournable de l’art en Afrique, la Biennale de Marrakech (MB6) revient cette année, du 24 février au 8 mai 2016, pour célébrer la création contemporaine. Au menu, un programme aussi divers que varié : projections, performances artistiques, rencontres, expositions et installations célébreront l’art contemporain arabo-africain.

Aux origines de la production artistique

Après avoir choisi comme thème en 2014 «We are here» (Nous sommes ici), les organisateurs ont intitulé cette nouvelle édition «Traces», un nom qui entend renouer avec les origines plurielles de l’événement :

“Traces me donne l’opportunité d’étudier diverses expressions au sein de la production culturelle et artistique, associées aux concepts de temps et de développement dans le contexte de l’art moderne et contemporain”, explique Reem Fadda, commissaire de la Biennale et curatrice associée à la Fondation Guggenheim à New York, en charge de la section Art du Moyen- Orient.

{adinserter CNP5}

Une programmation très variée

Au programme de l’édition 2016, des œuvres in situ, au Palais Badii et au Palais Bahia, qui reprennent le travail de nombreux artistes comme le syrien Khalid Malas, la marocaine Ytto Berrada ou encore la palestinienne Mouna Hattoun ainsi que des expositions dans des lieux mythiques comme le Palais Dar El Bacha et Bank Al-Maghrib:

« Nous avons voulu encore une fois investir ces lieux chargés d’histoire. C’est là où cela se passe», note Reem Fada.

Depuis son lancement en 2004 par l’entrepreneuse culturelle Vanessa Branson, la sœur du milliardaire et homme d’affaire anglais Richard Branson, la Biennale de Marrakech n’a cessé de muter et de prendre de multiples directions. Aujourd’hui, et en plus du projet curatorial, de nombreux travaux et performances artistiques gravitent autour de la MB6. Et c’est le comité artistique, composé du designer Hicham Lahlou, de l’artiste Khalid Tamer et de l’architecte Amine Kabbaj, qui s’occupe de sélectionner les projets dédiés aux arts visuels et aux arts vivants.

Au total, ce ne sont pas moins d’une cinquantaine d’artistes qui sont invités à cette édition. En ce qui concerne le programme parallèle, la sélection a fait suite à un appel à candidature : d’après les organisateurs, 350 demandes ont été reçues, pour une trentaine de projets sélectionnés. Des projets qui viennent des quatre coins du globe : de l’Asie, d’Amérique, du Proche-Orient et même du Pacifique.

Encore plus d’art

À noter également que la Biennale va recevoir l’édition 2016 du festival “On marche”, un rendez-vous de danse contemporaine et aussi le festival des arts de la rue “Alwan’art”. D’autres activités artistiques sont organisées à Essaouira. Enfin, et bonne nouvelle, les organisateurs de l’événement ont décidé d’offrir un accès libre à l’ensemble des expositions pour toucher un large public.

 À SUIVRE : 2015/11/30 L’art contemporain africain célébré dans le monde entier.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply