Culture

La babouche est-elle la chaussure de l’année 2016 ?

By  | 

Elle est annoncée par les spécialistes de la mode, et notamment par le magazine Vogue, comme la chaussure phare du printemps-été 2016 : la fameuse babouche est de retour et risque de faire beaucoup d’adeptes chez les « modeuses ». Un must-have qui ne va laisser personne indifférent.

Céline revisite la Babouche marocaine

Phoebe Philo, de la maison Céline, risque de faire battre le cœur des fashionistas, déjà habituées aux extravagances de l’énigmatique styliste britannique. Avec la collection Resort 2016, la maison Céline remet au gout du jour la babouche en lui donnant un style épuré, minimaliste et moderne à mi-chemin entre la sangle et la ballerine. La styliste a ajouté une sangle qui se boucle sur le talon ou sur la partie avant du pied.

La collection propose plusieurs déclinaisons de la babouche : en cuir doré ou imprimé avec des coloris. Néanmoins, il faudra débourser entre 700 euros et 1200 euros pour une paire de chaussures, à moins que vous ne préfériez, pour le même prix, vous payer un séjour au Maroc tout compris et acheter votre paire de babouche au souk pour quelques dizaines d’euros.

L’effet de mode

La chaussure à bout pointu débarque également chez d’autres maisons comme A.P.C., Acne Studios, Balenciaga, Victoria Beckham, Opening Ceremony, voire Narciso Rodriguez et se décline en version simple et traditionnelle, ou plus sophistiquée.

Mais, comme pour la petite Birkenstock, qui a été revisitée en 2013 par la même Phoebe Philo, la babouche 2016 laisse parfois sceptique. Certains ne savent pas encore où donner de la tête, et l’on hésite toujours entre « c’est magnifique » ou « c’est une abomination stylistique ». Car, outre son confort indéniable et sa légèreté, son esthétique peut parfois rappeler la pantoufle…En revanche, les créateurs, eux, sont unanimes : la babouche sera bel et bien la chaussure de l’été. La directrice de Vogue Runaway Nicole Phelps a trouvé sa forme « encore plus étrange que les escarpins-ballerines en cuir de Philo », avant d’ajouter qu’elles feront tout aussi sensation cet été :

« Son nom vous fera probablement plus penser à un animal de zoo qu’à un style que vous pourriez trouver sur Net-à-Porter, mais la babouche est déjà pressentie pour devenir la chaussure in de l’année 2016 », précise-t-elle.

La babouche envahit les blogs

En version monochrome ou imprimée, mules ou sleepers, les babouches envahissent la toile. De nombreuses fashionistas et bloggeuses ont d’ores et déjà adopté les babouches revisitées sur les réseaux sociaux.

À SUIVRE : 8 artistes qui ont été séduits par la mode africaine.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply