Culture

Angélique Kidjo remporte son troisième Grammy Award 

By  | 

Les stars de la musique américaine avaient pris rendez-vous au Staples Center de Los Angeles pour célébrer la 58ème édition des Grammy Awards. Lors de cette soirée, l’académie discerne plus d’une trentaine de prix dans autant de catégories différentes. Dans celle du meilleur album de musique du monde, c’est la chanteuse béninoise Angélique Kidjo qui a été récompensée grâce à son album Sings.

Une collaboration philharmonique

L’album Sings regroupe plusieurs chansons d’Angélique Kidjo que l’artiste interprète avec l’orchestre Philharmonique du Luxembourg. Connue pour l’éclectisme de ses créations, Kidjo a déclaré à l’AFP :

« C’est un album de rencontres. Ce qui m’étonne de plus en plus, c’est l’ouverture d’esprit des Grammys par rapport aux autres entités artistiques, ils s’ouvrent au reste du monde. »

La chanteuse a dédié ce prix aux artistes et musiciens africains et notamment aux jeunes artistes du continent africain dont elle a célébré l’ascension.

Une habituée des Grammy

Ce Grammy est le troisième qu’Angélique Kidjo remporte. Elle a en effet gagné ce même prix l’année dernière pour son album Eve, et avant cela en 2008, pour l’album Djin Djin. Cette année, l’icône béninoise était opposée à des artistes et à des groupes légendaires comme la chorale sud-africaine Ladysmith Black Mambazo, Gilberto Gil ou Anoushka Shankar .

Le portrait d’une chanteuse originale

Angélique Kidjo est née le 14 juillet 1960 à Cotonou (Bénin). Elle est connue pour la diversité de ses influences musicales qui incluent la pop africaine, la rumba congolaise, le zouk, le gospel, la musique traditionnelle caribéenne, le jazz et différents styles de musique latine. Au cours des derniers mois, Angélique Kidjo a été distinguée par de nombreux médias internationaux. La revue américaine Time Magazine l’a récemment surnommée la « première diva africaine » ; Le journal anglais The Guardian l’a incluse dans sa liste des 100 femmes les plus influentes au monde ; la BBC estime qu’elle fait partie des 50 icônes du continent africain et enfin c’est la première femme qui apparaît dans la liste des 40 célébrités les plus importantes d’Afrique que dresse Forbes magazine.

Angélique Kidjo est aussi ambassadrice de Bonne Volonté de l’UNICEF, c’est une militante très appréciée pour son engagement humanitaire.

Découvrez les différents titres de son album

À SUIVRE : Un rossignol béninois nommé Angélique Kidjo.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply