Actualités

Espérance de vie, 10 ans de plus pour l’Afrique

Par  | 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié son rapport sur l’espérance de vie dans le monde. Entre 2000 et 2015, ce taux a progressé de 5 ans pour l’ensemble des habitants de la planète. L’Afrique enregistre une progression record avec un gain moyen de 10 années de vie supplémentaire.

L’inversion d’une tendance

Ce rapport est le premier qui indique un retour à l’augmentation de l’espérance de vie des hommes et des femmes. En effet, le dernier grand rapport décennal concerné les années 1990, une période durant laquelle l’épidémie de Sida a affecté l’Afrique et la chute du mur de Berlin, qui avait été motivé par l’appauvrissement des conditions de vie des populations d’Europe de l’Est, a durement touché l’ancien bloc communiste.

Les raisons de l’amélioration

Grâce aux progrès enregistrés dans la lutte contre le paludisme et le sida en Afrique, l’espérance de vie se situe désormais à 60 ans, soit 9,4 années de plus qu’en 1990. C’est la hausse la plus rapide et la plus importante jamais enregistrée par l’OMS depuis les années 1960.

Des progrès inégaux

Ce rapport fait également état d’une situation inégale. Par exemple, une jeune fille qui nait aujourd’hui au Japon aura une espérance de vie de 86,8 ans, alors que si elle nait dans l’un des 22 pays de l’Afrique subsaharienne les moins performants, cette jeune fille aura peu de chance de fêter un jour ses 60 ans. C’est la Sierra Léone qui occupe la dernière place de ce classement avec une espérance de vie de 50,8 ans pour les femmes et de 49,3 ans pour les hommes.

L’OMS indique dans son rapport qu’il existe de nombreuses solutions pour continuer à améliorer des résultats déjà prometteurs. Cela passe notamment par la fourniture d’eau potable aux 1,8 milliard de personnes qui boivent de l’eau contaminée dans le monde et par la réduction du nombre des fumeurs, lesquels sont actuellement plus d’un milliard.

À SUIVRE : La dépigmentation en Afrique : des risques de santé au rejet de soi.

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply