Succès

Quels pays africains ont reçu le plus d’investissements étrangers en 2015 ?

By  | 

Le volume d’investissements internationaux dans les pays africains ne cessent de croître. L’Afrique intéresse de plus en plus les fonds d’investissements étrangers tels que KKR, Carlyle ou Blackstone qui se ruent sur le continent à la recherche d’opportunités d’affaires et de rendements.

Pétrole, zinc, gaz naturel, fer, huile de palme, le continent regorge de richesses. Mais cette forte attractivité des capitaux internationaux est imputée à d’autres raisons : un secteur financier en voie de constitution, une masse d’épargne largement inemployée, des perspectives de rendements élevées ainsi que des taux de rentabilité deux fois supérieurs à ceux des économies développées. 

De plus en plus de projets investis 

En tête des pays d’Afrique qui connaissent la plus grande progression en matière d’investissements internationaux pour de nouveaux projets, on retrouve le Kenya, première économie d’Afrique de l’est. Le pays comptabilise 84 nouveaux projets au titre de l’année 2015, soit une progression de 47% par rapport à 2014, peut-on lire sur le dernier rapport publié sur le sujet par le Financial Times. Les investissements directs étrangers à destination du Kenya ont considérablement augmenté depuis 2015, date à laquelle le pays a simplifié les procédures pour la création d’entreprise, le transfert de propriété et l’amélioration de l’accès au crédit et à l’électricité.
Toujours selon le rapport du Financial Times, le pays est suivi par le Ghana, qui a connu une progression de 21%, soit 40 nouveaux projets. En troisième place, le Nigéria, qui fait un bond de 19%, ce qui représente un total de 51 nouveaux projets financés par les investissements étrangers. En 2015, le « géant de l’Afrique » se hisse au 20ème rang économique mondial, avec un PIB nominal supérieur à 500 milliards de dollars, dépassant ainsi l’Afrique du Sud. En Afrique du Nord, c’est L’Égypte qui connaît la plus forte progression avec une évolution de 14% du nombre de nouveaux projets financés par les capitaux étrangers, soit un total de 59 projets.

Valeur des transactions

En terme de valeur, l’Égypte occupe la première place avec 14,5 milliards de dollars d’investissements entrants qui proviennent principalement de l’Union européenne, des États-Unis et des pays arabes. Le Royaume-Uni est ainsi le premier investisseur dans le pays. En seconde place, le Nigéria qui accumule un total de 8,8 milliards de dollars de capitaux internationaux reçus au titre de l’année 2015.

De son côté, le Maroc a reçu un total de 4,6$ milliards, le troisième plus grand nombre de nouveaux projets financés par les capitaux extérieurs (71 projets), un des meilleurs résultats depuis presque une décennie. Le pays connaît depuis quelques années une forte progression des investissements directs étrangers. Ceux-ci proviennent en partie des institutions européennes dans le domaine industriel, et se concentrent principalement dans les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique avec les projets de groupes comme PSA, Stelia, Figeac Aero, Delfingen. Il faut noter que le classement du Financial Times se concentre principalement sur les nouveaux projets ayant attiré le plus d’investissements étrangers.

À SUIVRE : 10 secteurs d’activité qui fabriquent des milliardaires en Afrique.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply