Santé

Voici les pays africains qui utilisent le plus Twitter

By  | 

Twitter n’existe certes que depuis quelques années mais il a réussi en un temps record à faire partie intégrante des principaux réseaux sociaux. Le résultat de cet engouement est palpable avec ses 300 millions d’abonnées actifs dans le monde et ses 250 millions de « tweets » postés chaque jour. En Afrique, le réseau social américain s’étend à vitesse grand V. Selon une étude récente publiée par le cabinet britannique Portland et intitulée « Comment l’Afrique tweete », le réseau social connaît une extension sans précédent, surtout en Afrique anglophone.

Le printemps arabe et Twitter

Selon ce rapport, près de 1,6 milliard de tweets ont été postés dans le continent africain en 2015, c’est 34 fois plus que qu’en 2012. L’une des raisons de cette montée en puissance est certainement le rôle qu’a joué ce medium lors du printemps arabe, et plus particulièrement en Égypte. Le réseau social a permis en effet de contourner les canaux médiatiques classiques, souvent dirigés par une main de fer par les gouvernements en place, de communiquer ainsi sur les dérives autoritaires des régimes et, in fine, de coordonner des actions militantes sur le terrain. Twitter a été l’une des « armes médiatiques » derrière la chute des régimes autocratiques entre 2009 et 2012.

Sans grande surprise donc, on retrouve l’Égypte dans le top des pays les plus actifs sur Twitter avec 500 millions d’abonnés qui, à eux seuls, totalisent 28% des tweets publiés en Afrique.

Les pays africains les plus actifs sur Twitter

Mais Twitter ne compte pas que sur ses abonnés nord africains. Dans le top 5 des pays africains les plus actifs sur Twitter, on retrouve, en plus de l’Égypte, le Nigeria (360 millions d’abonnés), l’Afrique du Sud (325 millions d’abonnés), le Kenya (125 millions d’abonnés) et le Ghana (70 millions d’abonnés). Résultat de la domination des pays anglophones: la langue de Shakespeare est à présent la langue la plus active sur le réseau social. « Sur les 5000 hashtags les plus populaires analysés, 77% ont été tweetés en anglais. D’autres langues majeures comme l’arabe ou le français sont considérablement moins présentes – respectivement 7% et 4% seulement », peut-on lire sur le rapport de l’étude réalisé par le cabinet anglais.

Analyse des tweets

Selon l’étude, les Africains tweetent sur de nombreuses thématiques, notamment le show-biz et le divertissement, qui arrivent en tête. Mais les utilisateurs se tournent de plus en plus vers les sujets politiques. Le rapport estime que 10% des conversations en 2015 concernent la politique. Une part, à en croire les analystes, bien plus importante que celle observée aux Royaume-Uni ou aux États-Unis.

À SUIVRE : Quand Airbnb transforme le secteur du tourisme en Afrique.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply