Sport

Suite au scandale, l’ivoirien du PSG Serge Aurier présente ses excuses

By  | 

À moins de 48 heures du match de huitième de finale aller de la Ligue des champions contre Chelsea, l’équipe du PSG est confrontée à une crise majeure qui a surgi de manière aussi soudaine qu’inattendue. Largement rapportée par tous les médias français, ce que l’on appelle désormais l’Affaire Aurier semble fragiliser la confiance de la direction et des joueurs de l’équipe parisienne.

L’interview Periscope

Dans la nuit de samedi à dimanche, après le match qui a opposé le PSG à Lille, Serge Aurier, le jeune arrière droit de l’équipe parisienne et de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire se prête à une interview très décontractée avec de fervents supporteurs.

Cette interview se réalise sur Periscope, une application utilisée pour retransmettre des images en direct depuis un smartphone. Aurier est accompagné de son ami Mamadou Doucouré. Ce dernier tient le smartphone qui filme le joueur ivoirien et il lui lit les questions des mobinautes. Cette interview qui dure près de 45 minutes va être filmée par l’un des participants puis diffusée sur les réseaux sociaux.

La vidéo du scandale

Durant cette nuit de la Saint-Valentin, la vidéo de l’interview va créer un buzz impressionnant. Serge Aurier y tient des propos insultants à l’encontre de son entraîneur, Laurent Blanc, qu’il traite de « fiotte ». Il lui reproche d’être soumis au bon vouloir de Kevin Trapp (le gardien allemand récemment arrivé) et surtout de Zlatan Ibrahimovic. Aurier égratigne également les qualités du gardien Salvatore Sirigu et de son concurrent au poste de défenseur, Gregory Van Der Wiel. Les propos sont crus et méprisants.

La sanction en vidéo

Ce dimanche 14 février, alors que les médias s’enflamment, la direction du PSG prépare sa réaction dans la plus grande discrétion. Serge Aurier reçoit l’ordre de ne pas se présenter à la séance d’entraînement matinale et on apprend que le joueur est convoqué dans l’après-midi par les dirigeants du club.

En fin de journée, le PSG publie un communiqué de presse dans lequel il précise :

«à la suite d’un échange avec Nasser Al-Khelaïfi, le club a décidé d’ouvrir à l’égard [de Serge Aurier] une procédure disciplinaire assortie d’une mise à pied conservatoire. Serge Aurier ne figurera donc pas dans le groupe qui affrontera Chelsea, ce mardi, dans le cadre de l’UEFA Champions League. »

Dans la foulée, une vidéo est publiée dans laquelle le joueur présente ses excuses aux personnes qu’il a insultées et aux supporteurs. À la différence de la première vidéo, cette intervention était parfaitement maîtrisée. Aurier s’est livré à un exercice en 3 parties : s’excuser, regretter et confirmer qu’il assumerait toutes les conséquences.

D’autres sanctions…

Pour beaucoup de spécialistes, cette mise à pied de 3 jours qui empêchera le joueur de participer au match face à Chelsea ne sera pas exclusive. Elle pourrait s’accompagner de mesures plus graves comme le prêt du joueur à un autre club pour le reste de la saison ou son exclusion définitive des futures compositions du PSG. On attend de savoir si Laurent Blanc et les joueurs visés ont accepté les excuses de leur défenseur attitré. Car c’est aussi un point important, Aurier était en train de devenir l’un des joueurs les plus performants de l’équipe.

Il est tout à fait possible qu’une sanction plus sévère soit prononcée au terme des 3 jours de mise à pied. En fin de journée, Nasser Al-Khelaïfi, le propriétaire du club a déclaré :

« Je ne laisserai personne mettre en difficulté le club et nous détourner de nos objectifs, à commencer par notre rendez-vous contre Chelsea, très attendu par notre public. »

Serge Aurier présente ses excuses dans la vidéo ci-dessous:

[interaction id=”56c171283c42ab681c9c1b25″]

À SUIVRE : 10 joueurs de football qui ont coûté beaucoup d’argent à leur club.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply