Succès

L’Algérie et la Tunisie figurent parmi les pays où la vie est la moins chère au monde

By  | 

L’Algérie et la Tunisie font partie des pays les moins chers de la planète. C’est ce qui ressort d’une enquête menée récemment par GOBankingRates, un site d’informations dédié à l’actualité économique et financière.

Selon cette étude, l’Algérie et la Tunisie se classent respectivement à la 25e et 34e place sur une liste de 112 pays où le coût de la vie est le moins cher au monde. Pour mener cette enquête, GOBankingRates a pris en compte quatre critères qu’il compare au coût de la vie à New York : le pouvoir d’achat, le prix des loyers, le prix des aliments de base, et le prix des services locaux (transports, restaurations, services, etc.).

Critères de sélection

Les résultats sont impressionnants : le pouvoir d’achat en Algérie et en Tunisie est 51.3% et 60,4% plus élevé qu’à New-York. Le prix du loyer est de 89.9 % moins cher en Algérie et de 92,2% en Tunisie qu’à New York. Le prix des aliments de base reste aussi très en deçà des prix pratiqués dans la mégalopole américaine : en Tunisie, les prix sont 67,1% moins chers qu’à New York tandis qu’en Algérie, ils sont 66,4% moins chers. Quant au prix des services locaux en Tunisie et en Algérie, ils sont respectivement 60% et de 67,8% plus bas que cette ville de la côte est américaine.

Selon cette étude, l’Afrique du Sud, l’Inde et le Kosovo occupent les premières places de ce classement alors que la Suisse, les Bermudes, les Bahamas et Hong Kong font partie des pays où le coût de la vie est le plus cher au monde.

L’Algérie toujours moins chère

Le coût de la vie en Algérie est un des les plus bas dans la planète. Au premier semestre 2015, le rapport “Cost of Living Index for Country 2015”, classe l’Algérie 121e sur 126, soit 5e pays le moins coûteux du monde.

À titre comparatif, 1 kg de pain coûte en moyenne 1,89 dollar à Alger contre 9,06 dollars dans une grande ville internationale comme Tokyo, tandis qu’un litre d’essence sans plomb coûte 0,28 dollar à Alger contre 2,61 dollars à Oslo.
Même si le pays vient d’augmenter de 30% les prix des carburants, l’État continue de subventionner massivement les hydrocarbures : à hauteur de 6 milliards de dollars en 2016.

À noter que l’Algérie avait également été classée en 2013 par l’agence financière The Economist Intelligence Unit dans le top 10 des pays les moins chers au monde.

À SUIVRE : Les 7 villes les plus propices au business en Afrique.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply