Succès

Les africains ultra-riches s’arrachent l’immobilier de luxe à Londres

By  | 

À Londres, les luxueux quartiers de Mayfair, Kensington et Chelsea accueillent désormais une nouvelle vague d’investisseurs. Ils viennent principalement du Ghana, du Sénégal, du Gabon, du Cameroun et du Nigéria. Selon un article du journal américain CNN, au cours des 3 dernières années, ces africains très fortunés ont dépensé près de 900 millions de dollars (839 millions d’euros) pour s’offrir de luxueuses propriétés londoniennes.

Lorsqu’ils achètent un logement, les ultra-riches africains mettent entre 22 et 37 millions de dollars sur la table, soit entre 20 et 35 millions d’euros. Ils dépensent également des fortunes en décoration d’intérieur.

one
source

D’après la gestionnaire de patrimoine Bimpe Nkontchou, ces riches africains ont construit leur empire dans des industries qui ont contribué à l’essor du continent africain. Beaucoup d’entre eux ont étudié en Europe et aux États-Unis.

pent
source

Situé à deux pas du magasin Harrods, Trevor Square est très prisé par les africains les plus fortunés. Ils cherchent à disposer d’une adresse prestigieuse, tout en investissant dans un segment de l’immobilier dont les prix ne font qu’augmenter.

trevor
source

A eux seuls, les Nigérians ont dépensé plus de 373 millions de dollars dans l’achat de biens immobilier à Londres au cours des 3 dernières années.

london
source

Avec sa vue impressionnante sur Hyde Park, le célèbre immeuble One Hyde Park contient des appartements qui se vendent jusqu’à 208 millions de dollars (194 millions d’euros).

one hyde park
source

A ce prix là, les résidents de l’immeuble peuvent profiter d’un cinéma privé, de saunas et d’une “panic room” (chambre forte). Madame Alakija, la femme la plus riche d’Afrique, aurait fait l’acquisition de trois appartements dans cet immeuble.

D’après les experts en immobilier du cabinet Beauchamp Estates, les acheteurs africains préfèrent les logements avec parking, afin d’y garer leurs luxueuses cylindrées.

dorchester
source

Parmi les raisons qui font de Londres une destination attractive pour ces riches africains : le système éducatif.  

che
source

Des écoles telles que le Cheltenham Ladies College situé à 2h30 de Londres, sont très prisées.

Parmi tous les étrangers qui font leur shopping à Londres, les Nigérians sont les 4ème plus gros dépensiers.

harrods
source

En moyenne, ils dépensent 640 dollars par magasin, soit 606 euros. Certains dépensent en moyenne 7 500 dollars (7 000 euros) dans des magasins aussi luxueux que le célèbre Harrods.

À SUIVRE : Comment les riches du Nigéria dépensent plus de 2 millions de dollars dans leur mariage. Cliquez ici >>

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply