Actualités

Le pape François prépare sa première visite en Afrique

By  | 

Après une visite en Asie en début d’année et un séjour en Amérique en septembre, le pape François va fouler la terre africaine dans les prochains jours. Le souverain pontife a prévu de se rendre en Centrafrique, au Kenya et en Ouganda. Dans l’agenda de celui que beaucoup de fidèles surnomment le « pape des pauvres » figure une visite au camp de réfugiés de Bangui.

Un programme chargé

Le séjour du pape François en Afrique est prévu du 25 au 30 novembre 2015. Ce voyage apostolique va commencer au Kenya où le pape doit atterrir à 17 heures avant de rendre une visite de courtoisie à Uhuru Kenyatta, le chef de l’État.

  • Le jeudi 26, le pape doit participer à une rencontre interreligieuse et œcuménique dans la nonciature de Nairobi avant de prononcer une messe dans le campus de l’Université de la ville. L’après-midi, il va rencontrer les religieux locaux, puis il a prévu une visite dans le bâtiment des Nations Unies.
  • Le vendredi 27, le pape est attendu dans un bidonville de Nairobi ; plus tard, il a prévu de rencontrer les jeunes et les évêques dans le stade de Kasarani. Dans l’après-midi, il va se rendre à Entebbe, en Ouganda. En fin de journée, il va rendre visit d’abord aux autorités locales puis aux religieux dans le quartier de Munyonyo.
  • Le samedi 28 novembre, le pape va célébrer le cinquantenaire de la canonisation des martyrs anglicans et catholiques à Namugongo. L’après-midi, il a prévu plusieurs rencontres ainsi que la visite de la Maison de charité à Naiukolongo.

{adinserter CNP5}

Une dernière étape délicate

  • Le dimanche 29 novembre au matin, le pape doit s’envoler vers Bangui, en République centrafricaine. Cette dernière étape est la plus délicate, en raison des violences qui secouent le pays. Cette visite avait d’ailleurs été temporairement écartée de l’agenda initial. Le pape doit y rencontrer Catherine Samba Panza, la présidente de transition, avant de se rendre dans un camp de réfugiés. L’après-midi, il sera à la Faculté de théologie évangélique de Bangui et le soir, il va célébrer la messe dans la cathédrale.
  • L’agenda de la journée du lundi 30 novembre est encore incertain, mais du côté du Vatican, on évoque la possibilité d’une rencontre du pape avec la communauté musulmane à la mosquée centrale Koudoukou de Bangui. Le pape doit ensuite prononcer une dernière messe au stade Barthélemy Boganda avant de quitter le continent et de s’envoler vers Rome.

La situation est relativement compliquée en Centrafrique. Au cours des dernières semaines, chacun des pays où se rend le pape a aussi connu des épisodes violents. Récemment, les islamistes shebab somaliens ont provoqué des attentats au Kenya, notamment la tuerie de l’Université de Garissa. En Centrafrique, c’est la rébellion dirigée par Michel Djotodia qui fait craindre le pire. Cependant, fidèle à lui-même, le pape se réjouit déjà de pouvoir rendre visite à ses fidèles en Afrique.

[interaction id=”5642a2c13eaa7f1434f863a2″]

À SUIVRE : 13 choses que peu de gens savent à propos du Vaudou.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply