29/05/2024

Facebook a annoncé l’ouverture d’un bureau à Johannesburg, en Afrique du Sud, le premier en Afrique sud-Saharienne. L’Afrique représente un marché immense pour le géant américain.

L’Amérique du Nord compte environ 500 millions d’habitants. 67% d’entre eux sont sur Facebook. L’Afrique compte plus d’un milliard d’habitants et seuls 120 millions,  soit 12% sont sur Facebook.

Media 2015-06-30 at 8.07.14 PM
source

Le nouveau bureau sera dirigé par Nunu Ntshingila, 51 ans, ancienne présidente de l’agence de marketing Ogilvy & Mather en Afrique du Sud.

Facebook embauchera 25 personnes pour démarrer.

nunu
source

“C’est d’ici que viendront notre prochain milliard d’utilisateurs. On ne peut pas manquer cette occasion. L’Afrique est importante.” a commenté Nicola Mendelsohn, la Vice Président de Faceobok pour l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique.

mend
source

Il y a encore de grands efforts à faire pour améliorer l’accès à l’internet. De plus, le coût de la data est souvent très élevé en Afrique. C’est pourquoi Facebook a formé un partenariat avec des opérateurs téléphoniques pour offrir Internet.org, un service qui permet d’accéder à Facebook gratuitement dans de nombreux pays. Bientôt, Facebook lancera Facebook Lite, une application à faible consommation en bande passante, permettant ainsi de surfer sur Facebook à moindre coût. Dans un premier temps, Facebook se concentrera sur les plus gros marchés : le Kenya, le Nigéria et l’Afrique du Sud. Viendront ensuite le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Tanzanie, le Rwanda, l’Ouganda, la Zambie, le Mozambique et l’Éthiopie.

À SUIVRE : 6 réseaux sociaux “100% made in Africa”

Leave a Reply