Culture

Laolu Senbanjo, l’artiste qui associe l’art traditionnel Yoruba et Nike

By  | 

Quelques jours après avoir signé un accord de collaboration avec l’équipementier Nike, l’artiste nigérian Laolu Senbanjo vient d’être désigné Ambassadeur marketing d’Equinox, une importante marque de luxe du monde dans le domaine du fitness et de la gym. Ces contrats commerciaux confirment l’intérêt que suscite l’association de l’art ethnique et de l’art urbain.

Laolu Senbanjo, de Llorin à New York

Dans le domaine de l’art urbain, Laolu s’est vite fait un nom. Né à Llorin, au Nigéria, il a étudié le droit et, comme son père, il est devenu avocat. Toutefois, une fois ses journées de travail terminées, Laolu dédie tout son temps libre à ses passions : les arts créatifs et la musique. Au bout de quelque temps, il abandonne son métier pour devenir artiste et vivre de cette passion.

La qualité de ses œuvres lui offre rapidement une reconnaissance dans les communautés des artistes contemporains. En quelques années, Laolu Senbanjo est adopté par l’underground new-yorkais et il en devient l’un des plus importants représentants actuels. Désormais, Lalolu partage son temps entre le Nigéria et Brooklyn, New York.

Les thèmes de prédilections de Laolu

S’inspirant fortement de l’art Yoruba, la communauté dont il est issu, il dessine des formes ethniques en noir et blanc ou colorées. Inscrivant ses créations dans la tendance du streetwear, il dessine des motifs traditionnels Yoruba sur les murs des villes ou sur la peau des mannequins. Épris de justice et d’égalité, Laolu introduit dans ses œuvres des signes qui rappellent l’attachement de l’artiste à une véritable justice sociale, aux combats des féministes, aux droits des enfants ou à sa passion des voyages.

Les collaborations avec Nike et Equinox

Artiste visuel et chanteur reconnu des tendances urbaines, Laolu Senbanjo vient de signer un contrat de collaboration avec l’équipementier Nike pour dessiner une collection de vêtements et de chaussures de sport inspirée de l’art Yoruba. Laolu participera donc au grand évènement Nike Air Max CON qui aura lieu à New York, du 24 au 27 mars.

À peine cette grande nouvelle annoncée sur les réseaux sociaux que la marque de sport et de fitness de luxe Equinox annonce avoir signé un contrat publicitaire avec l’artiste nigérian. La campagne s’appelle #CommitToSomething ; on y verra Laolu partager son immense talent avec les souscripteurs d’Equinox.

source

source

Ce début d’année 2016 est très prometteur pour Laolu Senbanjo. Il ne devrait donc pas avoir de raison de regretter son premier métier. Les prochains mois devraient d’ailleurs lui permettre de confirmer l’enthousiasme que ses créations génèrent dans le monde de l’art urbain.

À SUIVRE : Village d’artistes à Marrakech, le “Jardin Rouge” est un laboratoire de créativité.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply