Actualités

Le Rwanda, un exemple à suivre dans l’égalité homme femme

By  | 

Ce 19 novembre 2015, le Forum économique mondial a publié son étude annuelle relative à la situation de l’égalité des hommes et des femmes. L’une des plus agréables surprises nous vient du Rwanda qui se classe à la sixième place loin devant des pays développés comme les États-Unis, la France ou l’Allemagne.

Les critères du classement

Le Forum économique mondial est une fondation indépendante dont le siège est situé à Genève, en Suisse. C’est un organisme de référence dans le domaine du développement économique et qui s’engage régulièrement dans des actions diverses. Parmi tous les rapports que publie cette fondation, celui relatif au niveau d’égalité entre les hommes et les femmes dans près de 145 pays est toujours attendu avec une certaine fébrilité (The Global Gender Gap Report). Le comité chargé d’établir ce classement mondial se base sur les différences existantes entre les hommes et les femmes pour accéder à l’un de ces 4 grands domaines : la santé, l’éducation, le marché et la représentation politique.

{adinserter CNP5}

Le bon classement des pays d’Afrique

Le Rwanda se classe donc parmi les meilleurs élèves du monde. Il est d’ailleurs numéro un mondial en terme d’égalité salarial et il est également l’un des deux seuls pays au monde où il y a plus de parlementaires femmes que de parlementaires hommes (le second étant la Bolivie). Deux autres pays d’Afrique se classent dans le top 20, il s’agit de la Namibie (16e) et de l’Afrique du Sud (17e). Quant au Burundi et au Mozambique, ils font partie du top 30 mondial.

Les stars et les contre-performances

Selon cette étude, les inégalités hommes femmes se seraient réduites de 4 % dans le monde au cours de la dernière décennie. Mais, comme le précise le rapporteur, à cette vitesse et compte tenu du delta original, il faudrait attendre 118 ans pour parvenir à un équilibre total.

Une nouvelle fois, ce sont des pays d’Europe du Nord qui s’emparent des meilleures places grâce à un tir groupé de l’Islande (1er), la Norvège (2e), la Finlande (3e) et la Suède (4e).

Parmi les différentiels les plus préoccupants, on note la stagnation de la différence salariale pour un travail égal à l’encontre des femmes ou la régression de certains pays dans le domaine de la santé (le Sri Lanka, le Mali, la Croatie, la Slovaquie, la Jordanie et l’Iran). Les États-Unis ont eux aussi régressé et se positionnent à la 28e position (- 8 places) en raison notamment de la chute du nombre des femmes au Sénat.

À SUIVRE : Ethiopian Airlines lance le premier avion entièrement géré par des femmes.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply