Incroyable

Stromae et les attentats de Bruxelles, la Une de Charlie Hebdo qui indigne les Belges

By  | 

La Une du dernier Charlie Hebdo fait couler beaucoup d’encre. Sur les réseaux sociaux, elle provoque essentiellement l’indignation d’un grand nombre de Belges et de Français. La rédaction de Charlie Hebdo s’est-elle volontairement moquée du drame familial du chanteur Stromae ou s’agit-il d’une erreur de communication due à un manque de connaissance du célèbre hebdomadaire satirique ?

La Une qui évoque les attentats en Belgique

Le mercredi 30 mars, la sortie hebdomadaire de la revue satirique Charlie Hebdo a fait le buzz en Belgique puis en France. Dans ce dessin de Driss, on voit le visage de l’artiste Stromae qui se demande « Papa où t’es ? ». Sur fond de drapeau belge, des membres déchiquetés y sont représentés. C’est une manière de traiter l’actualité des attentats qui viennent de frapper Bruxelles. Le mardi 22 mars, deux explosions, revendiquées par le groupe terroriste Daesh, l’une dans un hall de l’aéroport Zaventem et l’autre dans une station de métro se sont soldées par la mort de 35 personnes et par plus de 300 blessés.

Un malheureux hasard ?

Le dessin de Driss semble proposer différents niveaux de lecture. Le niveau le plus simple est sans doute un jeu de mots entre le titre de la chanson Papaoutai et l’état des victimes des attentats. Mais il en existerait un autre qui se révèlerait être beaucoup plus morbide.

Les proches du chanteur ont rapidement manifesté leur désarroi et leur désapprobation vis-à-vis de ce dessin. Le père de Stromae a en effet été assassiné à coup de machette lors du génocide des Tutsis au Rwanda en 1994. Charlie Hebdo connaissait-il cette information et a-t-il volontairement fait de l’humour morbide ? Ou bien le dessinateur Driss ignorait-il que le père de Stromae avait été assassiné et que son corps avait été démembré ?

Quelle que soit la réponse à ces questions, les Unes de Charlie Hebdo sont au cœur d’un grand débat, et ce, depuis que le journal a lui-même été victime de ces actes meurtriers en raison de dessins représentant le prophète Mohamed.

À SUIVRE : 16 peintures qui décrivent avec perfection les problèmes de notre société.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply