Actualités

Deux journalistes français accusés de chantage auprès du roi du Maroc

By  | 

C’est une affaire inédite qui vient de paraître au grand jour au Maroc. Deux journalistes français, Eric Laurent et Catherine Graciet ont été placés en garde vue. Ils sont soupçonnés de chantage auprès du roi du Maroc Mohammed VI.

Les deux journalistes menaçaient de publier un livre compromettant sur le Maroc. Ils réclamaient 3 millions d’euros pour ne pas publier ce livre.

Tout a commencé le 23 juillet 2015, lorsque le journaliste Eric Laurent parle avec un conseiller du roi du Maroc de la future publication de son livre.

“J’ai une vision à 360 degrés du Maroc. Si vous me donnez trois millions je ne publie pas le livre”, aurait-il déclaré.

Le Royaume du Maroc décide de porter plainte discrètement, tout en jouant le jeu des journalistes. La police filme les rencontres entre les représentants du roi et les deux journalistes. Pour rendre l’opération crédible, les deux journalistes reçoivent chacun un premier paiement de 40 000 euros sur leur comptes en banque.

Eric Dupond-Moretti, avocat du roi du Maroc, a qualifié cette affaire de “racket digne de voyous“. Dans le camp opposé, l’avocat de l’un deux journalistes se défend en évoquant un “coup monté“… toutefois, les journalistes ont bel et bien accepté l’argent qui leur a été envoyé. L’avocat du roi évoque quant à lui une manoeuvre destiner à déstabiliser le pouvoir politique au Maroc.

Quant au livre en question, selon la maison d’édition qui le publie, il est bien réel. Il avait pour objet principal Mohammed VI et devait être publié en début d’année 2016. Les deux journalistes avaient déjà écrit l’ouvrage très polémique “Le Roi prédateur” en 2012.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply