Succès

La Côte d’Ivoire, la nouvelle destination préférée des investisseurs en Afrique

Par  | 

La Côte d’Ivoire se classe à la première place du rapport Africa Prospects Indicators (API). Cette étude que publie chaque année le cabinet américain Nielsen mesure plusieurs indicateurs économiques, sociologiques ou politiques et permet de comparer les opportunités d’investissement qu’offrent 9 pays situés en Afrique subsaharienne.

Les indices retenus par Nielsen

Grâce à une inflation maîtrisée, à un régime démocratique pérenne et à des perspectives de croissance économique très positives, la Côte d’Ivoire s’est adjugé la première place de ce classement. Ce sont bien ces 3 éléments qui ont permis au pays de figurer en tête d’un classement très important au niveau international. Pour réaliser son enquête, le cabinet se base sur de nombreux résultats économiques officiels ainsi que sur des sondages menés auprès des entrepreneurs et de la population. Ils portent sur l’économie, la confiance dans les affaires, la confiance dans le secteur du commerce de détail ou plus généralement sur la confiance des consommateurs.

La Côte d’Ivoire, une visibilité attrayante

Au terme de cette étude, c’est donc à la Côte d’Ivoire qu’est décerné le titre de pays le plus attractif pour les investissements en Afrique subsaharienne. En annonçant de tels résultats, Allen Burch, le directeur général de Nielsen Africa explique que :

« La position de la Côte d’Ivoire s’est améliorée en raison de ses perspectives commerciales, et elle continue de bien se positionner en termes de confiance dans le secteur du détail. Malgré qu’elle soit en troisième position en termes de facteurs macro-économiques plus globaux, sa croissance économique et l’inflation stable et les récentes élections favorisent un environnement fertile pour l’investissement ».

Pourtant, cette récompense était loin d’être acquise pour les Ivoiriens.

La chute du Nigéria

À la fin du premier trimestre 2015, c’était le Nigéria qui occupait solidement cette place de leader. Mais la première puissance économique d’Afrique est ensuite entrée dans une période complexe. Le Nigéria souffre énormément de la chute du prix des matières premières, notamment de celui pétrole. Les indicateurs macro-économiques se sont rapidement détériorés au cours des 6 derniers mois de 2015. L’inflation galope et la consommation chute. Malgré cette situation, les Nigérians restent très optimistes sur l’avenir de leur pays et finalement, le Nigéria ne chute « qu’à » la 4ème place de l’API.

L’attrait du Kenya est confirmé

Ce sont le Kenya et la Tanzanie qui s’emparent respectivement de la seconde et de la troisième place. Pour beaucoup d’experts, le Kenya, comme la Côte d’Ivoire, a su mettre en place des réformes clés pour diversifier son économie. Les investissements dans des infrastructures de l’énergie ont permis de faire baisser les coûts de production. C’est l’un des éléments qui intéressent le plus les entrepreneurs.

source

Recevez nos articles par email. Déjà 50,000 inscrits !

source

À SUIVRE : Que faire à Abidjan ? Découvrez la petite Manhattan d’Afrique de l’Ouest.

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply