Incroyable

Soupçonné de sorcellerie par ses parents, un bébé nigérian devient le symbole de l’enfance maltraitée

Par  | 

Abandonné par ses parents à l’âge de 24 mois car il était soupçonné de sorcellerie, un bébé nigérian a erré dans les rues durant plusieurs semaines en se nourrissant de restes que lui jetaient des passants. Promis à une mort rapide, il a néanmoins été sauvé par Anja Ringgren Lovén, une Danoise qui dirige une fondation destinée à venir en aide aux enfants. Rebaptisé Hope (espoir en anglais), le petit garçon va maintenant beaucoup mieux. Néanmoins, le combat continue pour sauver des milliers d’enfants maltraités pour des raisons inacceptables.

Livré à lui-même

Anja Ringgren Lovén est la responsable de la fondation African Children’ s Aid Education and Development Foundation au Nigéria. C’est en arpentant les rues d’Abuja, la capitale du pays qu’elle a découvert un tout petit garçon abandonné qui, livré à lui-même, survivait difficilement. Sous-alimenté et très malade, les jours de Hope étaient comptés.

Quand Anja l’a récupéré, elle lui a d’abord donné à boire et à manger avant de le conduire à l’hôpital. Elle avait pourtant peu d’espoir de le sauver. Le système digestif de l’enfant était infesté de vers et il souffrait d’un manque important de globules rouges.

Sauvé de justesse

Pourtant, le petit garçon s’est accroché à la vie et les traitements médicaux lui ont permis de récupérer un meilleur état de santé. Anja a alors décidé d’appeler le petit miraculé du nom de Hope. Sur sa page Facebook, Anja a raconté l’histoire de Hope. Elle a donné des informations sur l’évolution de sa santé dès le premier jour. Deux semaines après l’admission de l’enfant à l’hôpital, Anja a écrit :

« Hope a déjà pris du poids et semble en bien meilleure santé. Désormais, il va falloir lui parler, ça viendra naturellement quand il sortira de l’hôpital et qu’il pourra grandir avec d’autres enfants. Les enfants sont plus forts ensemble ».

Solidarité

Un mois plus tard, l’enfant est devenu méconnaissable. Des joues bien rondes, un grand sourire aux lèvres, Hope a intégré la fondation de Anja et il vit au milieu d’autres enfants qui ont appris à prendre soin les uns des autres en s’apportant beaucoup d’amour et d’amitié.

Très vite cette histoire a touché beaucoup d’internautes qui naviguent ou pas sur les réseaux sociaux. Un grand mouvement de solidarité est né. Anja a alors organisé à un appel de fonds afin d’aider Hope et tous les autres enfants qui souffrent de maltraitance pour des motifs improbables et inacceptables. En effet, comme le précise Anja sur sa page Facebook :

« des milliers d’enfants sont accusés de sorcellerie et nous avons vu des enfants torturés, effrayés et même meurtris à cause de cela ».

Le fonds a déjà récolté 800 000 euros, grâce notamment au buzz qu’a généré l’histoire de Hope. Avec cet argent, Anja va enfin commencer les travaux du centre de santé qu’elle destine aux traitements des enfants abandonnés et notamment des malheureux « bébés-sorciers » abandonnés par leurs parents.

À SUIVRE : Les fausses croyances à l’origine du calvaire des Albinos en Afrique.

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply