Santé

Femmes africaines et tech : à la découverte des amazones de l’innovation

Jadis, les amazones étaient de redoutables guerrières, particulièrement populaires au Dahomey (actuel Bénin). De nos jours, la force et la détermination féminines sont toujours d’actualité, mais les femmes africaines préfèrent à présent innover plutôt que guerroyer. Parmi celles-ci, voici 9 visages qui illuminent par leurs compétences l’univers de la technologie en Afrique.

1. Funke Opeke

Le parcours de cette nigériane diplômée de l’université Obafemi Awolowo en 1981 force aussi bien le respect que l’admiration. Son diplôme d’ingénierie électrique et électronique en poche, elle met le cap sur les États-Unis, plus précisément à l’université de Columbia, où elle décroche un master. C’est en Amérique qu’elle fait ses premiers pas dans la vie professionnelle, et son brillant parcours la conduit à Verizon. Mais ce qu’elle souhaite réellement, c’est travailler dans son pays d’origine. Elle réussit un retour gagnant au Nigeria en intégrant d’abord MTN Nigeria, puis Transcorp, une société appartenant au richissime homme d’affaires Nigérian Tony Elumelu. Après un court passage par NITEL, elle décide de lancer MainOne, une compagnie spécialisée dans les TIC. Cela fait maintenant 7 ans qu’elle s’affirme dans un secteur où les hommes sont le plus souvent au premier plan, une belle réussite en somme !

2. Juliet Ehimuan

Juliet Ehimuan est la Directrice de Google au Nigéria. Elle représente le géant de l’informatique dans le pays le plus peuplé de l’Afrique.

3. Ory Okolloh

source

Recevez nos articles par email. Déjà 50,000 inscrits !

source

A l’instar de Juliet Ehimuan, Ory Okolloh travaille pour Google. La Kenyane est responsable de Google Afrique pour le développement du potentiel africain sur la toile. Elle est en outre activiste et blogueuse.

4. Isis Nyong’o

Cousine d’une certaine perle Kenyane, Isis excelle aussi bien dans l’univers des médias que dans celui de la technologie. Ayant précédemment travaillé à Google, Isis occupe à présent le poste de vice-présidente du réseau de publicité Inmobi. En 2012, elle est nommée Young Global Leader par le Forum Économique Mondial.

5. Rebecca Enonchong

Cette Camerounaise s’illustre depuis plus de 15 ans dans les secteurs de la technologie, de l’information et de la communication. AppsTech, son entreprise, compte des clients dans une quarantaine de pays répartis sur 3 continents. Impressionnant, non ?

6. Amrote Abdella

Amrote Abdella est la directrice de Microsoft 4Africa Initiative. Grâce à ce programme, Abdella travaille avec 273 000 petites et moyennes entreprises, 76 000 jeunes entrepreneurs et 20 000 fonctionnaires à travers 54 pays africains.

7. Clarisse Iribagiza

Cette Rwandaise est la fondatrice de HeHe Limited, une compagnie dédiée à la création d’applications mobiles. Cette dernière, basée à Kigali, propose aux hommes d’affaires des solutions innovantes pour entrer rapidement en contact avec leurs clients.

8. Lorna Rutto

Voici Lorna Rutto. Son principal fait d’armes ? La création d’Ecopost, une entreprise chargée de la conception de piquets de clôture fabriqués à partir de plastique recyclé. Avouez qu’il fallait y penser !!

9. Awa Caba

Passionnée de technologie, cette sénégalaise est co-fondatrice du premier réseau social de femmes dans la technologie au Sénégal, Jjiguene Tech Hub. Elle est également co-fondatrice de Sooretul, une start-up spécialisée dans la commercialisation de produits agricoles transformés.

À SUIVRE : Les 10 femmes les plus riches du monde.

Recevez nos articles par email

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply