Actualités

La Côte d’Ivoire décrète un deuil national de 3 jours

Par  | 

Ce dimanche 13 mars, pour la première fois de son histoire, la Côte d’Ivoire a été touchée par un attentat meurtrier. Cette attaque a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI). Le président Alassane Ouattara a tenu un Conseil des ministres extraordinaire pour analyser la situation et la population est bouleversée.

Une attaque meurtrière

Selon les toutes dernières informations, l’attentat djihadiste a été mené par un commando très fortement armé dans la ville de Grand-Bassam, l’ancienne capitale du pays qui abrite une station balnéaire très prisée par les expatriés et la classe moyenne ivoirienne.

Le groupe armé aurait ouvert le feu sur la plage et aux abords de 3 grands hôtels. Le bilan provisoire fait état de 18 morts, dont 15 civils et 3 membres des forces de sécurité gouvernementales. Sans une intervention très rapide de ces forces spéciales, le bilan aurait sans doute été beaucoup plus lourd. Plusieurs étrangers figurent parmi les morts, dont au moins un Français et un Allemand.

Une réunion ministérielle

Le pays est bouleversé par cet attentat. Les médias nationaux et internationaux y consacrent tous leur Une. Le président Alassane Ouattara va réunir un Conseil des ministres extraordinaire afin de comprendre comment les terroristes ont pu commettre leur méfait à Grand-Bassam, mais aussi pour savoir si tous les terroristes ont été maîtrisés et si les djihadistes ont bénéficié de complicité dans le pays.

Il va sûrement se rapprocher des États voisins qui ont déjà subi de telles attaques et notamment du groupe du G5-Sahel qui regroupe la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

La Côte d’Ivoire sous le choc

La population est sous le choc. Les témoins décrivent des scènes d’une rare violence. Actuellement réunis dans le cadre des matchs qualificatifs pour la CAN 2017, les joueurs de l’équipe nationale de football ont diffusé des messages de solidarité sur les réseaux sociaux.

Yaya Touré a écrit sur sa page Facebook :

« C’est la mort dans l’âme que j’ai appris la tragédie qu’a connue mon pays dimanche après-midi, déclare le milieu de terrain de Manchester City. Je dis Yako à toutes les familles endeuillées et j’apporte soutien et réconfort à la population ivoirienne ».

Didier Drogba a twitté:

« Condoléances aux familles des victimes de cet acte barbare »

Tous les chefs d’État ont manifesté leur soutien à la Côte d’Ivoire. On apprenait en fin de matinée que Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères de la France et Bernard Cazeneuve, son collègue chargé de l’Intérieur se rendaient sur place pour rencontrer le chef du gouvernement ivoirien. Un deuil national de trois jours a été décrété par Alassane Ouattara à la sortie du conseil des ministres.

À SUIVRE : L’Afrique, une cible dans le viseur de l’État Islamique.

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply