insolite

La “marche républicaine” de l’Afrique

By  | 

Une cinquantaine de chefs d’état étaient attendus dimanche à Paris à l’occasion de la marche républicaine. Parmi eux, six chefs d’état africains : le malien Ibrahim Boubacar Keïta, le nigérien Mahamadou Issoufou, le sénégalais Macky Sall, le béninois Thomas Boni Yayi, le Togolais Faure Gnassingbé et le Gabonais Ali Bongo. Certains ont noté l’importance de symboles forts dans la lutte contre un terrorisme qui ne connaît pas de frontières. D’autres ont dénoncé la représentation de pays où la liberté même de la presse est bafouée. Enfin, dans le contexte de l’attaque sanglante de Boko Haram au Nigéria, une tragédie largement sous-médiatisée, des voix se sont élevées pour dénoncer l’absence de telles marches “républicaines” dans les pays africains. Retour sur ces présences et ces absences qui ont fait débat en Afrique et particulièrement sur les réseaux sociaux.

La venue du président gabonais, dont la famille est au pouvoir depuis près de cinquante ans, a suscité de nombreuses réactions

Reporters sans frontières classe le pays africain en 98ème position dans son classement 2014 sur la liberté de la presse.

Media 2015-01-13 at 2.38.44 AM

source : youtube 

{adinserter CNP5}

Pages: 1 2 3 4 5 6

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply