Insolite

Des milliers de voitures de luxe abandonnées à Dubaï

By  | 

Les Émirats Arabes Unis sont l’un des pays les plus riches du Moyen Orient. Un statut qu’ils doivent non seulement au pétrole, mais aussi à une politique d’aura à l’échelle régionale, et de diversification par le tourisme et le secteur de luxe. Malgré la récente crise financière et la chute du cours du pétrole, l’économie du pays reste au beau fixe. Toutefois, comme tout pays moderne, les Émirats Arabes Unis ont leur lot de problèmes. Ces problèmes vont des problèmes typiques (pauvreté et coût de la vie trop élevé), à des problèmes beaucoup plus insolites.

L’un des problèmes les plus insolites aux Émirats Arabes Unis, et en particulier à Dubaï, est l’abandon de voitures de luxe. Pourquoi abandonner une voiture de luxe en parfait état ? Quand vous saurez pourquoi, vous comprendrez ce qui a motivé les propriétaires à faire ce choix.

Voici un “paysage” habituel des parkings d’aéroport de Dubaï

Recouvertes de poussière, ces voitures de luxe sont là depuis longtemps

Telle cette Mercedes sur laquelle un passant s’est amusé à dépoussièrer du doigt le pare-brise pour y inscrire la mention “Here to stay” qu’on traduirait en français par “Là pour y rester”.

Vous trouverez toutes les marques de voiture de luxe, de la Mercedes à la Ferrari en passant par la BMW, et la Maserati

Autant de témoignage de ces riches expatriés qui semblent avoir dépensé sans compter.

D’après la BBC, une Ferrari Enzo, d’une valeur de plus d’un million de dollars (880 000 euros) a été abandonnée sur le parking de l’aéroport de Dubaï

Cette voiture n’a été produite qu’à seulement 400 exemplaires dans le monde !

Les habitants de Dubaï sont excédés par ces voitures à l’abandon visibles partout dans la ville

Ils sont lassés de voir ces véhicules poussiéreux occuper les places de parking partout dans la ville.

 

Pourquoi donc un tel gâchis ? La réponse est plutôt inattendue. Comme beaucoup d’états du Moyen Orient, les Émirats Arabes Unis appliquent des lois qui s’inspirent de la Charia, la loi islamique.

C’est cette loi qui a conduit au phénomène insolite des voitures de luxe abandonnées partout dans la ville.

 

Selon cette loi, ne pas payer ses dettes est un crime

Aux Émirats Arabes Unis, si vous faites défaut sur un paiement, que vous ne payez pas vos dettes ou que vous faites un chèque sans provision, vous êtes coupable d’un acte criminel. Vous êtes alors passible de prison.

Cela signifie que toutes ces voitures de luxe sur lesquelles s’amoncelle la poussière, ont été abandonnées par leurs propriétaires qui ont préféré fuir le pays plutôt que de finir en prison.

Parmi ces voitures figurent de véritables petits joyaux comme cette Ferrari.

Un goût prononcé pour le luxe

Dubaï est marquée par une culte de l’automobile de luxe très marqué. Si elles n’étaient pas recouvertes de poussière, comme cette Lamborghini Gallardo, ces voitures exceptionnelles qui visibles sur le parking de l’aéroport et un peu partout dans le reste de la ville, passeraient presque inaperçues.

Comment en sont-ils arrivés là ? Pendant l’euphorie financière, beaucoup de gens ont acheté des voitures de luxe en empruntant de l’argent de manière excessive

La crise financière a pointé son nez et de nombreux emprunteurs se sont trouvés dans l’incapacité de payer leurs dettes. Ils ont donc fuit le pays, laissant derrière eux des milliers de voitures de luxe

Il n’y a pas que les étrangers vivant à Dubaï qui sont à l’origine de ce gâchis

Des Dubaïotes ont aussi du faire le choix de quitter le pays précipitamment. Toutefois, 71% de la population de Dubaï ne provient pas de l’Émirat de tous les records.

Un “problème” insolite

Certaines villes souffrent de problèmes tristement classiques, tels qu’une criminalité rampante, un fort taux de chômage, ou bien une pollution inquiétante. A Dubaï, le problème est tout autre et témoigne de la singularité de cet Émirat.

Parfois même, les clés ont été laissées sur le contact

On trouve également à l’intérieur de ces voitures des documents de prêt et de mots d’excuse laissés sur le pare-brise.

Certains propriétaires, soucieux de ne pas se faire retrouver par la police, retirent la plaque d’immatriculation de leur voiture

Lorsque la police retrouve une voiture abandonnée, elle la confisque si le propriétaire ne se manifeste pas sous 15 jours

Au bout de six mois, les véhicules sont vendus aux enchères pour une fraction de leur valeur

Certains réalisent ainsi de bonnes affaires en achetant des voitures de luxe à un prix bien inférieur à leur valeur de marché.

Cette tendance est loin de disparaître. En moyenne, la police de Dubaï retrouve environ 3000 voitures abandonnées chaque année !

À SUIVRE : 28 scènes incroyables que vous ne pourrez voir qu’à Dubaï 

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply