Sport

Sakho contrôlé positif à un test antidopage à 50 jours de l’Euro 2016

Par  | 

Le samedi 23 avril 2016, l’UEFA a indiqué que Mamadou Sakho a été contrôlé positif lors d’un test antidopage. L’organisme européen a ouvert une enquête. Si ce résultat est confirmé, Sakho pourrait être suspendu pendant un certain temps. Il manquerait donc l’Euro 2016 qui se jouera en France et qui débute dans 50 jours.

Un résultat à confirmer

Le test antidopage a été réalisé au terme du match de la Ligue Europa qui opposait Liverpool et Manchester United (1-1). Selon les premières informations, Sakho aurait été contrôlé positif à un composant qui serait présent dans un brûleur de graisse. Il s’agit d’une boisson que consomme le joueur en ce moment. L’UEFA a donc diligenté une enquête afin de confirmer ou d’invalider ce résultat. La commission qui est en charge du dossier convoquera nécessairement le joueur afin de lui communiquer sa décision.

Les risques pour Sakho

Sakho joue gros sur ce dossier. La peine pourrait atteindre 24 mois de suspension, ce qui porterait un coup terrible à la carrière du défenseur des Reds et de l’équipe de France. Sakho a annoncé qu’il plaiderait non coupable. Selon ses avocats, le produit incriminé serait présent dans une boisson amaigrissante du joueur. Or, toujours selon les avocats, aucun des composants listés dans la recette du breuvage ne figure dans la liste des produits dopants établie par l’UEFA. Ce sera sûrement la ligne de défense de Sakho s’il devait être convoqué par la Commission de l’UEFA. Un cas similaire avait eu lieu en 2011. Kolo Touré avait lui aussi été contrôlé positif, à cause d’un élément contenu dans un liquide brûleur de graisse. Le joueur avait été suspendu durant 6 mois par la Fédération anglaise.

Des réactions surprises et réservées

Du côté de Liverpool, la direction a fait part de son étonnement tout en louant l’état d’esprit irréprochable de Sakho. Un communiqué officiel a néanmoins informé que d’un commun accord, et dans l’attente des résultats de l’enquête, la direction de Liverpool et le joueur se sont mis d’accord pour que ce dernier reste au repos. Du côté de la Fédération française de Football, la surprise a aussi été totale. Didier Deschamps ne s’est pas exprimé à ce sujet, mais on imagine que la suspension de Sakho serait une mauvaise nouvelle pour lui à 50 jours du début de l’Euro 2016. D’autant plus que lors des derniers matchs de l’EDF, c’est la paire de défenseurs centraux Varane et Sakho qui semblait avoir la préférence de l’entraineur national.

Après l’affaire Benzéma qui a coûté sa sélection au buteur madrilène et qui a mis à l’écart le milieu de terrain Valbuena, on suit avec intérêt ce que tout le monde appelle déjà l’affaire Sakho.

À SUIVRE : 11 des plus grands entraîneurs du football africain.

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply