Politique

Le nouveau président français Emmanuel Macron va-t-il changer les relations entre la France et l’Afrique ?

Par  | 

La victoire d’Emmanuel Macron a rencontré un franc enthousiasme en Europe. En Afrique, où la France continue d’exercer une influence considérable, beaucoup espèrent que cette élection marque un nouveau départ pour les relations entre la France et l’Afrique.

1. Le soir du résultat des élections françaises, Emmanuel Macron a fait monter sur scène le groupe ivoirien Magic System pendant un quart d’heure

Un vrai symbole d’ouverture, à l’opposé des idéologies de la candidate et adversaire d’extrême droite Marine Le Pen.

2. Le combat contre l’Islamisme radical

Alors que le France est en état d’alerte permanent depuis les attentats, le candidat Macron a reconnu que l’Afrique, elle aussi, souffrait de plus en plus du terrorisme, notamment au Mali, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire. A l’heure actuelle, plus de 4000 soldats français sont déployés dans la région du Sahel pour combattre les militants islamistes en Afrique. Emmanuel Macron va poursuivre ces efforts.

3. De l’aide pour l’Afrique

Le candidat Macron compte allouer la majorité du budget d’aide extérieure de la France à l’Afrique, avec pour objectif d’augmenter de 0.7% le PNB des pays africains.

4. Sur le franc CFA

Emmanuel Macron a affirmé que les pays africains devaient décider d’eux mêmes s’ils souhaitent conserver ou abandonner le franc CFA. Beaucoup voient en cette monnaie unique indexée sur l’euro avec le soutien du Trésor Public français, une manière pour la France de préserver son influence sur son continent. Les critiques affirment qu’en échange de la garantie du Trésor Public français, les pays africains doivent envoyer beaucoup plus d’argent à la France qu’ils n’en reçoivent.

5. La Françafrique

Les critiques fusent sur le rôle de la France en l’Afrique, certains commentateurs soulignent en effet l’hypocrisie de la démarche qui consiste à utiliser des moyens anti-démocratiques sur le continent pour soutenir des dictatures et renverser des gouvernements incompatibles avec les intérêts français. Le jeune président français, né après les indépendances, pourrait être en rupture avec l’ancienne génération de dirigeants politiques. Il a promis de mettre un terme à la “Françafrique”. Toutefois, il faut noter que cette promesse avait été faite par certains de ses prédécesseurs, dont Nicolas Sarkozy.

macron afrique

6. Les blessures du passé

Le nouveau président a tenu a reconnaître les erreurs du passé de la France en Afrique. Pour lui, cette étape est nécessaire pour construire des relations solides et pérennes avec les pays du continent. C’est ainsi qu’il n’a pas hésité à qualifier la colonisation de crime contre l’humanité lors d’un discours prononcé en Algérie.

«C’est un crime. C’est un crime contre l’humanité. C’est une vraie barbarie, et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes» avait-il dénoncé lors d’un discours qui avait fait couler beaucoup d’encre.

7. Sur l’immigration

Alors que Marine Le Pen souhaitait fermer les frontières, Emmanuel Macron a mis en avant un principe de méritocratie. Pour lui, il n’y pas de raison d’empêcher un africain de s’installer en France si ses compétences sont recherchées et vont contribuer à la santé économique du pays.

Les prochaines semaines devraient permettre d’y voir plus clair. Le Président de 39 ans a d’ores et déjà annoncé son premier voyage officiel en Afrique, au Mali, auprès des troupes françaises.

 

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login