Actualités

Le Maroc est-il le nouveau berceau de l’humanité ?

Par  | 

Jusqu’à maintenant, on pensait que l’homme moderne était originaire d’Afrique de l’Est. C’est en Ethiopie qu’on avait trouvé des fossiles d’Homo sapiens vieux de 200.000 ans. Les scientifiques pensaient avoir découvert le plus ancien fossile sur Terre, et en avaient déduit que les premiers représentants de notre espèce étaient apparus en Afrique de l’Est. Une découverte exceptionnelle a tout remis en question.

Une découverte exceptionnelle

Des restes de 5 de nos ancêtres ont été découverts tout récemment au Maroc. Le hic c’est qu’ils datent de 315.000 ans. Bien plus vieux donc que les fossiles jusqu’alors considérés comme les plus anciens du monde.

Une équipe de chercheurs, dirigée par le français Jean-Jacques Hublin en 2004 dans la région de Safi est à l’origine de cette découverte publiée dans le magazine Nature.

Ils ont tiré deux conclusions majeures qui bouleversent l’histoire de l’Homme telle qu’elle était imaginée jusqu’à présent. Premièrement, l’Homo sapiens serait d’abord apparu au Maroc et non en Afrique de l’Est. De plus, il est beaucoup plus vieux que ce que l’on pensait… 100 000 ans plus vieux plus exactement.

“Cette découverte représente la racine même de notre espèce, l’Homo sapiens le plus vieux jamais trouvé en Afrique ou ailleurs” explique Jean-Jacques Hublin.

maroc humanité

On parle bien ici de l’Homo sapiens, l’espèce qui se rapproche le plus de l’homme d’aujourd’hui. Les chercheurs affirment que le visage d’un de ces premiers Homo sapiens correspond à celui de quelqu’un que l’on pourrait rencontrer dans le métro.

maroc

Les traces des autres espèces de l’homme, telles que l’Homo Habilis (2,5 millions d’années) proviennent bien d’Afrique de l’Est. Quant à l’australopithèque Lucy, découverte en Ethiopie, elle est âgée de 3,2 millions d’années.

“Cette découverte ne signifie pas forcément que l’espèce est apparue au Maroc, mais surtout qu’il s’agissait d’un phénomène panafricain” insiste le directeur des recherches, Jean-Jacques Hublin.

Situé dans la région de Safi à 400 km au sud de Rabat, le site archéologique s’avère particulièrement riche. Les fouilles avaient commencé dès l’année 1968.

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login