Actualités

Des affiches nazies dans une université d’Afrique du Sud provoquent l’indignation

Par  | 

En Afrique du Sud, une université de premier plan a suspendu trois étudiants suspectés d’être à l’origine d’affiches nazies apparues sur le campus.

Lees affiches placardées sur des panneaux de l’université de Stellenbosch avaient causé l’indignation. Beaucoup y voyaient le signe de la résurgence du racisme au sein de cette université.

Ces affiches reprennent les codes utilisés lors des campagnes de ralliement à Hitler, dans le cadre de la Ligue des Filles allemandes de l’époque nazie. Elles appellent à un regroupement des étudiants issus de la minorité blanche afrikaner et anglo-saxonne.

 « Ces affiches promouvant une polarisation et une supériorité raciale, avec des références à la propagande nazie, sont absolument inacceptables », a réagi l’université, rappelant « l’égalité naturelle des êtres humains ».

L’université de Stellenbosch, qui était une université d’élite pour les blancs parlant l’afrikaans pendant l’apartheid, est en proie aux tensions raciales depuis 1994.

A suivre : 8 pancartes de l’époque de l’Apartheid qui étaient encore visibles il y a seulement 25 ans

Recevez nos articles par email

You must be logged in to post a comment Login