Actualités

Des réfugiés syriens imaginent une application mobile pour naviguer dans la bureaucratie allemande

Par  | 

Une équipe de réfugiés syriens est en train de développer “Bureaucrazy”, une application mobile destinée à aider les nouveaux réfugiés à comprendre comment remplir les tonnes de documents à leur arrivée sur le territoire allemand.

Une solution qui répond à un vrai besoin

Munzer Khattab et Ghaith Zamrik sont les deux auteurs syriens de cette application. Munzer, 25 ans, est arrivé à Berlin en 2015. On lui a donné l’adresse d’un centre pour demandeurs d’emploi. Arrivé sur les lieux, Munzer a constaté que le centre était fermé, et cela lui a pris des semaines pour trouver la bonne adresse. Quand son ami Ghaith, alors âgé de 19 ans, est arrivé dans la capitale allemande, on lui a demandé de signer huit documents importants. Hélas, seul un document sur huit avait été traduit en arabe. Aucun moyen pour lui de déchiffrer ce qu’on lui demandait de signer.

“En Syrie, il y avait toujours moyen d’éviter la bureaucratie, même lorsque cela signifiait qu’il fallait avancer de l’argent. Ici, il n’y a aucun moyen d’éviter la paperasserie”, raconte le jeune réfugié au journal anglais The Guardian.

Les deux amis s’allient alors à 4 autres réfugiés syriens pour faciliter la vie des millions de réfugiés (1,1 million l’année dernière) qui rejoignent chaque année le sol allemand. La plupart des réfugiés viennent d’Afghanistan, d’Irak, de Syrie et des Balkans.

L’application mobile Bureaucrazy dispose de trois fonctions clés : un service qui permet de traduire en arabe des documents rédigés en allemand, un “arbre de décision” qui permet de résoudre les problèmes les plus courants, et un service qui permet de facilement trouver un conseiller. Idéalement, les développeurs de Bureaucrazy souhaitent que cette application mobile soit une solution clé-en-main pour toute chose dont un réfugié a besoin, de l’ouverture d’un compte bancaire, à l’inscription dans une université.

Feedback positif

Lorsque les jeunes développeurs syriens ont présenté Bureaucrazy au Startup Europe Summit en juin, ils ont reçu une tonne de feedback positif.

“De nombreux roumains et des espagnols nous ont dit qu’ils avaient besoin d’une application similaire. Nous pensions que ce problème n’était commun que chez les réfugiés” raconte l’un des développeurs.

Toutefois, pour que l’application fonctionne parfaitement, elle a besoin de stocker de nombreuses informations personnelles sur l’utilisateur, ce qui représente un certain risque de cyber-sécurité. L’année dernière l’Allemagne a justement imposé de nombreuses contraintes de sécurité à 2000 fournisseurs de service, sous peine d’être condamnés à une amende.

L’application mobile est en cours de développement. Les développeurs syriens recherchent des soutiens techniques et financiers afin de publier Bureaucrazy en Janvier 2017. L’appli est développée au sein de ReDI, une école du numérique basée à Berlin et destinée à aider les réfugiés à devenir développeurs. La fondatrice de l’école, Anne Kjær Riechert, affirme que des développeurs tels que Munzer et Ghaith pourraient améliorer l’image qu’ont les réfugiés auprès des allemands.

“Si nous voulons aider les réfugiés coincés dans les camps de part le monde, nous devons leur donner les moyens de se développer, et de collaborer avec des gens comme Munzer et Ghaith. “

A SUIVRE : ces applications mobiles qui révolutionnent le quotidien des africains

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply