Politique

Organiser des élections présidentielles au Congo reviendrait à trop cher, selon le Ministre du Budget

Par  | 

Selon le Ministre du Budget, la République Démocratique du Congo n’a pas les moyens d’organiser les élections présidentielles cette année.

La Commission Electorale Nationale Indépendante du Congo a estimé le coût de l’organisation d’un scrutin présidentielle à 1,8 milliards de dollars, soit 1,7 milliards d’euros, ou encore plus de 1100 milliards de francs CFA. Pour Pierre Kangudia, le Ministre du Budget, le pays n’a pas les moyens d’organiser des élections présidentielles.

“Il sera difficile de penser que nous puissions mobiliser 1 milliard 800 cette année. A ce stade, je préfère tenir un langage de sincérité” a déclaré M. Kangudia

Les opposants au pouvoir accusent le Président Joseph Kabila de repousser les élections afin de rester au pouvoir.

L’année dernière, le gouvernement et l’opposition s’étaient mis d’accord pour organiser des élections présidentielles d’ici la fin de l’année 2017, ce qui avait permis d’atténuer les tensions.

Le mandat de l’actuel Président Joseph Kabila, qui a pris le pouvoir en 2001 suite à l’assassinat de son père Laurent Kabila en 2001, devait se terminer en Novembre 2016.  La commission électorale avait alors déclaré qu’elle avait besoin de temps, et plus précisément jusqu’en Juillet 2017, pour pouvoir enregistrer les plus de 30 millions de votants dans ce pays où les infrastructures de transport et de communication sont en mauvais état.

Ce mois-ci, la mort de l’opposant de longue date Etienne Tshisekedi a ravivé le climat d’instabilité qui règne dans le pays. L’année dernière, suite à l’annonce du report des élections présidentielles, des manifestations avaient conduit à la mort de 50 personnes.

 

 

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login