Culture

Rebecca Asamoah, la première véritable Miss Afrique de l’histoire

Par  | 

Le premier weekend de mai 2016 restera comme une date importante dans l’élection des concours de beauté internationaux. À Johannesburg, en Afrique du Sud, a eu lieu la première édition de Miss Africa Continent.

Concours de beauté et Miss Afrique

Ce titre de Miss Afrique n’est pas le premier à célébrer la beauté des femmes africaines. Il existe déjà plusieurs concours comme Miss Africa USA, Miss Afrique Belgique, Miss Afrique France, etc. Mais le titre de Miss Africa Continent qui s’est célébré à Johannesburg a une ambition claire : désigner la plus belle femme d’Afrique parmi les Miss de chaque pays du continent. Cet événement était organisé par le producteur sud-africain Neo Mashishi, lequel espère d’ailleurs convaincre l’Union africaine (UA) de lui apporter son soutien afin que cette compétition puisse jouir d’un statut officiel.

Une compétition, plusieurs tenues

La compétition s’est réalisée en plusieurs étapes. Au début des sélections, on comptait 40 représentantes de différentes nationalités. Lors de la phase finale qui s’est déroulée dans la grande salle de spectacle du casino de Gold Reef City de Johannesburg, il n’en restait que 12. Les candidates se sont montrées sous leur meilleur aspect en alternant différentes tenues. Elles ont défilé dans des habits traditionnels de leur pays, dans de longues robes de soirée très apprêtées et bien sûr dans des maillots de bain qui mettaient en avant leurs formes. Les organisateurs ont néanmoins opté pour des tenues qui étaient beaucoup moins dénudées que ce que l’on observe habituellement dans ce type de concours.

Le podium de Miss Continent Afrique

Cette première compétition pour le titre de Miss Africa Continent a été remportée par la candidate du Ghana, Rebecca Asamoah. Dans la vie civile, cette jeune femme de 24 ans est hygiéniste dentaire. La Zambienne Michelo Malambo s’est emparée de la seconde place alors que la Sud-Africaine Jemimah Kandimirie a terminé troisième. Rebecca a reçu sa récompense vêtue d’une robe de soirée moulée confectionnée en kenté, le tissu le plus connu du Ghana. Ses cheveux étaient tressés dans le style traditionnel de l’ethnie ghanéenne ashanti.

À la fin de la cérémonie, Neo Mashishi a déclaré :

« C’est l’Afrique. Nous sommes en train de vendre l’Afrique au monde entier et nous sommes fiers d’être cette Afrique ».

Le producteur aspire à ce que sa Miss devienne une ambassadrice des principales causes africaines et qu’elle soit associée à des campagnes contre les fléaux continentaux tels que le paludisme, la pauvreté ou la xénophobie.

source

Recevez nos articles par email. Déjà 50,000 inscrits !

source

À SUIVRE : 10 mannequins africains qui font la fierté du continent.

Recevez nos articles par email

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply