Succès

Ces grands hommes d’affaires africains qui ont décidé de faire de la politique

Par  | 

Entre les affaires et la politique, on dit qu’il n’y a qu’un pas. Ce qui est certain, c’est que dans chacun des mondes, il faut faire preuve de tact, de diplomatie et d’agilité intellectuelle. En clair, il faut être excellent dans l’art de la négociation. Et les hommes d’affaires sont parfois les meilleurs négociateurs qui soient. C’est peut-être ce qui finit par conduire beaucoup d’entre eux à la politique. Voici une liste de quelques brillants hommes d’affaires africains qui se sont investis en politique.

Patrice Talon, le magnat de l’or blanc ouest-africain

Le classement Forbes de novembre 2015 le place au 15ème rang des africains francophones les plus riches avec une fortune estimée à 400 millions de dollars. L’homme a construit un petit empire avec les intrants et l’égrenage de coton à l’échelle ouest-africaine. Bras financier discret de plusieurs hommes d’État, il a ouvertement déclaré sa candidature pour l’élection présidentielle de 2016 au Bénin.

Youssou N’dour, le roi du showbiz devenu ministre

Youssou N’dour n’est pas que le roi du “mbalax”. Il est aussi un véritable homme d’affaires, particulièrement rodé dans le showbiz et les médias. Il est propriétaire d’un studio d’enregistrement, de la Radio Futurs Médias, de la chaîne de télévision TFM et de L’Observateur, un journal à grand tirage. En 2012, il a marqué son engagement politique en déposant sa candidature pour les élections présidentielles sénégalaises. Sa candidature a été rejetée, mais il a été nommé ministre de la Culture au sein du gouvernement de Macky Sall.

Tidjane Thiam, la belle étoile filante des finances

C’est l’homme qui gère depuis 2015, l’une des plus grandes banques d’Europe : Crédit Suisse AG. Avant de devenir le numéro 1 de cette banque, cet ivoirien a fait ses preuves à la tête du grand Groupe anglais Prudential. Cette étoile des finances a fait une petite incursion dans la politique de son pays natal en occupant en 1998 le poste de ministre de la Planification et du Développement en Côte d’Ivoire.

Lionel Zinsou, le banquier d’affaires le plus afro-optimiste

Banquier d’affaires dans la prestigieuse banque Rothschild puis numéro un du fonds d’investissement PAI Patners pesant plus de 11 milliards d’euros, Lionel Zinsou a accepté le poste de premier ministre au Bénin. Il s’était porté candidat aux élections présidentielles de son pays en 2016.

source

Recevez nos articles par email. Déjà 50,000 inscrits !

source

Uhuru Kenyatta, le fils du père de l’indépendance

Fils de Jomo Kenyatta, père de l’indépendance du Kenya, Uhuru Kenyatta est démocratiquement élu président en avril 2013. Avant cela, Uhuru Kenyatta a créé et géré avec succès l’entreprise William Kenya Ltd qui a prospéré dans l’exportation de fleurs. Son passé d’homme d’affaires ne s’arrête pas là. Il a été l’un des décideurs de la société Brookside Dairies, une compagnie laitière créée en 1998. Forbes le classe à la 26ème place parmi les 40 hommes les plus riches d’Afrique.

Dossongui Koné, le magnat des finances et télécoms

Ministre de l’Agriculture sous Houphouët-Boigny et encore ministre sous Henri Konan Bédié, Dossongui Koné est un homme que l’on ne présente plus dans le milieu des affaires en Côte d’Ivoire. Il est le fondateur de la Banque Atlantique et de l’opérateur de téléphonie Moov. Récemment, il a apporté un soutien financier à Alassane Ouattara. C’est dire qu’il reste un acteur clé dans la sphère politique ivoirienne.

Marc Ravalomanana, le laitier élevé à la magistrature suprême

Après avoir transformé la petite laiterie familiale Tiko en un grande entreprise, l’homme a gravi des échelons dans les milieux politiques malgaches en devenant maire de la capitale, puis Président de la République en 2001. Son savoir en business lui a servi à métamorphoser Antananarivo. Son dynamisme a séduit ses compatriotes qui l’ont porté aux plus hautes fonctions de l’État. Parfois considéré comme le Berlusconi Malgache, Marc Ravalomanana est réélu pour un deuxième mandat en 2006 en dépit de nombreuses polémiques sur sa gestion du pays.

Andry Rajoelina, le publicitaire devenu Président

Son esprit d’entreprise l’a amené à être le premier businessman malgache à importer la technologie d’impression grand format. Sa société, Injet, a connu un réel succès dans le marché publicitaire de Madagascar. Il passe à l’échelle supérieure en devenant actionnaire à Domapub avec une position de monopole dans la publicité. Dans le sérail politique, il a commencé en tant que maire de la capitale tout comme son prédécesseur avant devenir Président de la République en 2009. Âgé de 34 ans à l’époque, il est l’un des plus jeunes Africains à accéder à ce poste.

 

Moshood Abiola

Moshood Abiola a été candidat aux élections présidentielles en 1993 dans son Nigéria natal après avoir connu du succès dans les affaires. Il a créé et dirigé de nombreuses entreprises au Nigéria dont les plus importantes sont Summit Oil International et Wonder Bakeries.

À SUIVRE : 10 secteurs d’activité qui fabriquent des milliardaires en Afrique.

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply