Culture

50 Cent ouvre un hôtel de luxe et une boîte de nuit à Marrakech 

Par  | 

Même si musicalement, 50 Cent semble avoir disparu, l’artiste américain continue de faire parler de lui. Peu de temps après ses déboires avec la justice américaine, en raison de ses dettes qui s’accumulaient à plus de 45 millions de dollars, le rappeur revient en force en ouvrant un hôtel de luxe et une discothèque à Marrakech. L’hôtel, sobrement appelé « Fiesta Beach Resort Marrakech » vient d’ouvrir ses portes. L’auteur de « In da Club » s’est associé avec l’homme d’affaires belge Olivier Da Silva comme on peut le lire sur la page Facebook du complexe hôtelier: « Olivier Da Silva, FGS, Curtis James Jackson Alias “50 Cent” sont heureux de vous annoncer l’ouverture du Fiesta Beach Marrakech». L’établissement comporte également un restaurant et un club qui proposera des soirées en plein air. Et ce n’est pas la première fois que les deux entrepreneurs collaborent sur un projet. En effet, 50 Cent est également derrière le Club Fiesta Beach à Bruxelles et Liège.

50 Cent vraiment en faillite ?

On se souvient tous de cet épisode pendant lequel 50 Cent, Curtis James Jackson III de son vrai nom, avait demandé son placement en faillite personnelle auprès du tribunal fédéral des faillites de Hartford, dans le Connecticut. Selon les sources judiciaires, ses dettes s’accumulaient à plusieurs dizaines de millions de dollars (entre 10 et 50 millions). L’artiste aurait délibérément recouru à cette procédure pour éviter de verser 5 millions de dommages et intérêts à Lastonia Leviston, l’ex-compagne du rappeur Rick Ross, suite à son apparition dans une video compromettante mise en ligne en 2009 par 50 Cent. Cette démarche lui permettra d’être placé sous la protection de la loi américaine, et d’éviter ainsi de perdre davantage d’argent. Suite à cette affaire, le rappeur a voulu se détacher de son image bling-bling, du moins le temps du procès, et n’hésitera pas à publier des photos le montrant en difficulté financière sur Instagram comme celle-ci où on le voit poser devant une petite voiture.

Une fortune estimée à 150 millions de dollars

Néanmoins, l’artiste continue de financer des projets à l’image de ce club marrakchi fraichement inauguré. Une situation qui pousserait plus d’un à s’interroger sur la véritable fortune que « cacherait » 50 Cent. Selon le magazine Forbes, qui publie chaque année la fortune des célébrités du Rap Us, Fifty pèserait 155 millions de dollars, de quoi remplir de billets ses voitures de luxe, comme il le faisait dans ses clips. Il aurait gagné cet argent en diversifiant ses placements et en investissant dans de nombreuses entreprises.

 À SUIVRE : 50 Cent construit une maison en Afrique et reste mystérieux sur le pays.

Recevez nos articles par email


You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply